<< Juillet 2017 >>
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Retour

 04/07/2017 - L’AFNOR lance « Indiko Achats responsables », nouvel outil de reporting pour les organisations

Réalisé par l’AFNOR et l’Obsar suivant 14 indicateurs, « Indiko Achats responsables » constitue un nouvel outil de reporting pour les organisations publiques et privées, souhaitant piloter leur démarche d’achats responsables. Un groupe de l’Obsar, composé d’organismes publics et privés, ainsi que des signataires de la Charte Relations fournisseurs responsables, a permis d’aboutir à la mise au point de cet outil. Au-delà de relations maitrisées et encadrées avec les fournisseurs , les organisations peuvent ainsi questionner leurs pratiques, mettre en œuvre un système de mesure des performances et les communiquer à l’ensemble des parties prenantes. Cela correspond notamment à la préconisation de l’ISO 20400, norme volontaire sur les achats responsables, publiée récemment. « Indiko Achats responsables » s’appuie sur un questionnaire en ligne basé sur plusieurs critères : délais de paiement, part des consultations comportant des critères RSE, part des acheteurs formés à la RSE… L’utilisateur obtient ensuite un tableau de bord faisant état de la situation sur les achats, l’organisation, la relation acheteur-fournisseur, les pratiques RSE des fournisseurs et les caractéristiques des produits et services achetés. Les résultats et pistes d’amélioration sont ainsi communicables en interne, notamment auprès de la direction, afin de pérenniser la démarche. Pour en savoir plus




Retour

30/06/2017 - Plus de 2400 établissements en démarche Eco-Ecole, dont 600 labellisés

De plus en plus d'établissements scolaires font le choix d'intégrer le développement durable à leur projet pédagogique et agissent pour réduire leur empreinte écologique.
Cette année les labellisés Eco-Ecole, programme coordonné par Teragir,  sont 20% de plus qu'en 2016, autant d'établissements atteindre les Objectifs de Développement Durable définis par l'Organisation des Nations Unies.
Plus de 2400 établissements en démarche Eco-Ecole, dont 600 labellisés, quelle est la différence ? T
ous les établissements scolaires en démarche Eco-Ecole bénéficient de l'accompagnement gratuit de l'équipe Teragir, jusqu'à l'obtention du label s'ils le souhaitent.
Le label est volontaire, à la demande des établissements.  Leur dossier est étudié par un jury d'experts. C'est pour les établissements une étape supplémentaire qui leur permet de valoriser leur projet de l'année.
Retrouvez l'ensemble des établissements sur eco-ecole.org



Retour

20/06/2017 - Les Territoires innovants à l'honneur à Nancy

Dans le cadre de l'« IntercoTOUR », le Réseau des territoires innovants, en partenariat avec la Métropole du Grand Nancy, la Caisse des Dépôts et France Urbaine, une Rencontre régionale à Nancy, le 22 juin. De nombreux acteurs du territoire – élus, collectivités, entreprises – sont attendus pour partager leurs retours d’expériences en termes d’innovation et de numérique, notamment en lien avec les auditions réalisées pour l’attribution du Label des Territoires innovants. Il sera également question de l’expérimentation dans les grandes entreprises, de projets de start-up pour le territoire ou encore d’intégration des acteurs. Ensuite, trois animations parallèles seront proposées : un atelier d’initiation à la démarche OpenData, un atelier de co-construction des stratégies numériques territoriales visant à créer une plateforme en ligne au service des collectivités, et enfin la présentation des projets candidats au Label Territoire Innovant 2017. Ce dernier offre une reconnaissance et une visibilité nationale à des projets territoriaux mobilisant le numérique. Les start-up qui le souhaitent pourront également participer à un concours, au cours duquel elles pourront présenter un service ou une solution proposé(e) pouvant intéresser les cadres territoriaux présents et ainsi nouer des partenariats. Pour en savoir plus



Retour

01/06/2017 - Retour sur la Conférence sur le changement climatique de Bonn par Energies 2025

Pour notre adhérent Energies 2050, observateur accrédité auprès de la CNUCC, cette conférence sur le changement climatique de Bonn (8-18 mai) s'est terminée avec presque autant de questions qu'à son début. La date butoir de 2018 pour la définition des modalités de la mise en oeuvre de l'Accord de Paris est confirmée, mais des débats encore amples et peu de décisions formelles.
A lire la note d'Energies 2050
Earth Negotiations Bulletin de l'International Institute for Sustainability Studies.
Pour en savoir plus



Retour

20/03/2017 - « Engagé RSE », la nouvelle gamme qui célèbre les 10 ans d’AFNOR Certification

A l’occasion de ses 10 ans d’expertise en RSE, AFNOR Certification crée une nouvelle bannière, intitulée « Engagé RSE. » A l’issu de ce parcours, organisé en trois étapes, un expert évalue le niveau d’intégration de la norme de référence ISO 26 000, au sein de la stratégie et des activités de l’organisation. Le label est accessible à tous, quel que soit le niveau d’engagement de l’organisation en matière de responsabilité sociétale, et quel que soit le type de la structure : TPE de moins de 50 employés, collectivités, entreprises de tous secteurs d’activités… L’objectif est de valoriser les moyens mis en œuvre par les organisations pour le respect de l’environnement et le bien-être des salariés, pour une meilleure structuration avec les parties prenantes et pour pérenniser leurs activités. Cela doit également permettre d’inspirer d’autres organisations à s’engager et à faire reconnaitre leur démarche RSE. Pour en savoir plus



Retour

13/02/2017 - La Loire-Atlantique, département solidaire

Le Conseil Départemental de Loire-Atlantique a lancé l'appel à projets "Loire-Atlantique Solidarité sans frontière". Il est destiné aux associations œuvrant pour le développement en dehors de l’Union Européenne, et dont le siège social se trouve en Loire-Atlantique. Leur projet doit correspondre à l’une des trois thématiques fixées par le Département : l’égalité et l’accès aux droits ; le développement éducatif, sanitaire et social ; et l’environnement et la gestion des ressources. Pour sélectionner un projet, le Conseil Départemental jugera sa viabilité financière, ainsi que les modalités de prise en charge par un partenaire local. Une importance capitale est donnée au développement durable : les projets doivent prendre en compte à la fois les aspects sociaux, culturels, économiques et environnementaux, ainsi que la pérennité de ses actions. Les projets peuvent être déposés jusqu’au vendredi 3 mars 2017. Pour en savoir plus



Retour

01/02/2017 - Participez à la Journée mondiale des zones humides le 2 février !

Chaque année, le 2 février consacre la Journée mondiale des zones humides, qui commémore la signature de la Convention Ramsar sur les zones humides en 1971. La journée est organisée par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), l'Association Ramsar-France, l'Agence française pour la biodiversité, les Pôles-relais zones humides et la Société nationale de protection de la nature. A travers la communication et la sensibilisation, les organisateurs soulignent la nécessité de poursuivre la dynamique de protection de la biodiversité mondiale et des écosystèmes fragiles. Pour mieux faire connaitre ces territoires riches en biodiversité, de nombreuses animations sont ainsi organisées durant tout le mois de février : découvertes et chantiers "nature", expositions, ateliers, spectacles, séminaires, colloques. Le réseau des zones humides Ramsar est d’ailleurs directement impliqué dans la mise en oeuvre des ODD, notamment pour la vie aquatique (ODD 13) et la vie terrestre (ODD 15). Pour en savoir plus et consulter le programme



Retour

02/12/2016 - Le dynamisme durable d'Ayen une nouvelle fois récompensé !

La mairie d'Ayen a reçu un Territoria d'Or qui récompense sa Maison des Services au Public ! Le Comité 21 avait eu la chance de rencontrer en mai 2015 l'équipe municipale d'élus et agents qui oeuvrent pour proposer aux habitants des services de proximité et de qualité. Un prix particulièrement mérité donc ! Cette récompense est attribuée dans la catégorie développement local par  le jury présidé par Jean-Michel Baylet Ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales. Un  jury  qui à particulièrement apprécié le nombre et la qualité des services rendus aux usagers grâce aux 25 partenariats, la polyvalence de la structure qui accueille dans ses murs l’agence postale communale, le bureau de l’office de tourisme, le bureau  de la MSAP et des permanences. Près de 500 élus locaux et fonctionnaires territoriaux ont participé le 23 novembre dernier à cette remise des Trophées du Prix Territoria 2016 au Sénat : une édition marquée par des projets inspirants initiés tant en milieu urbain que rural. L’observatoire national de l’innovation publique organise depuis 1986 ce prix pour valoriser les innovations de terrain. La promotion 2016 est particulièrement riche puisque ce sont 18 collectivités qui ont été récompensées d'un Territoria d’or. La Maison de Services au Public se voit donc honorée par cette reconnaissance nationale remise par Anne-Marie Escoffier, ancienne Ministre de la fonction publique et Alain Gournac, Président des Territoria, à Hélène Lacroix, Maire de la commune et Marylène ANTIGNAC, l’une des deux animatrices de la structure. Les deux sénateurs de la Corrèze, Claude Nougein et Daniel Chasseing qui accompagnaient à la cérémonie une petite délégation de la commune, ont pu mesurer le dynamisme de cette maison soutenue par le CGET et la Caisse des Dépôts au service du territoire de l’yssandonnais. Pour en savoir plus.



Retour

29/11/2016 - Participez aux Trophées de la participation et de la concertation de Décider ensemble !

L’association Décider ensemble, en partenariat avec la Caisse des Dépôts, organise les Trophées de la participation et de la concertation. Ils récompenseront les bonnes pratiques et méthodologies de concertations menées en 2016 par les collectivités, les entreprises et la société civile. Le travail et les compétences développés par les agents impliqués dans ces démarches seront mis à l’honneur, tout comme les nouveaux modes de participation. L’événement vise à sensibiliser les acteurs du territoire et à valoriser les actions de concertation mises en œuvre par les maitres d’ouvrages, en particulier dans les collectivités. Trois catégories d'acteurs peuvent déposer un dossier, jusqu’au 1er décembre 2016 : entreprises publiques et privées, collectivités locales et administrations d'Etat, ONG et collectifs citoyens. Quatre types d'actions seront primés : démarche de participation ; démarche de concertation ; outil innovant ; diffusion d’une culture de la participation et de la concertation. Les Trophées seront décernés par un jury d'experts ainsi que des personnalités de la société civile. Pour en savoir plus



Retour

27/10/2016 - CDC biodiversité lance Nature 2050, premier programme post COP21 d’adaptation des territoires aux changements climatiques

Afin d'encourager les initiatives en faveur de la restauration de la biodiversité, ainsi que l'adaptation des espaces naturels aux changements climatiques, CDC Biodiversité – filiale de la Caisse des Dépôts – lance Nature 2050.  Ce programme d’actions de restauration de la biodiversité  mené en partenariat avec les scientifiques (MNHN) et les associations de protection de la nature (LPO,FNH, FNE), vise à protéger et restaurer les milieux naturels, agricoles et forestiers, pour une meilleure adaptation des territoires français aux changements climatiques. Les actions de restauration et d’adaptation sont menées en partenariat avec les acteurs du territoire : agriculteurs, forestiers, collectivités, organisations professionnelles, etc.  Les premières initiatives débuteront en Charente-Maritime par la restauration d’un écosystème côtier de la réserve naturelle de la baie de l’Aiguillon sous l’égide de la LPO, puis en Seine-Saint-Denis  avec la Mairie de Sevran pour recréer des espaces naturels à haute valeur écologique sur des friches industrielles. La Métropole de Saint-Etienne adaptera un espace boisé (Le Bois d’Avaize) aux changements climatiques et le collectif forestier Cévénol réhabilitera sa forêt dans le Gard. Enfin, l’Agence Adour-Garonne rejoindra le programme pour le rétablissement du cours naturel de rivières limousines ainsi que l’Epamarne pour l’adaptation progressive de ses peuplements forestiers. Le programme Nature 2050 s’adresse aux entreprises publiques et privées souhaitant agir volontairement pour la nature et leurs territoires en contribuant à son financement. Un premier  groupe de partenaires, composé de filiales du Groupe, des PME et des grands groupes, se sont mobilisés pour  financer les premiers projets répartis sur le territoire français. Nature 2050 pourrait ainsi constituer un nouvel outil de financement de la transition écologique des territoires en appui des politiques publiques. Pour en savoir plus.



Retour

08/04/2016 - La Caisse des Dépôts et l’Association des Maires de France veulent redynamiser les centres-villes

A l’occasion du 25e anniversaire de Mairie-conseils, la Caisse des Dépôts et l’Association des Maires de France s’associent pour soutenir les communes et intercommunalités. Ce partenariat de trois ans permettra d’unir les forces des deux institutions pour renforcer l’accompagnement des élus en cette période de transition territoriale. Afin de revitaliser les centres-villes fragilisés, les directions régionales de la Caisse des Dépôts proposerons une convention à destination des villes moyennes concernées. L’objectif est de travailler sur l’habitat, la mobilité mais aussi sur les enjeux de fonciers, de commerces et d’activités. Cette collaboration soutiendra également la création de communes nouvelles. Pour en savoir plus



Retour

03/03/2016 - ADAGE Environnement et le GERES soutiennent l’amélioration des conditions de vie en Birmanie

Depuis début 2016, Adage soutient un nouveau projet en Birmanie, dans le cadre de sa compensation carbone, en lien avec le Groupe Energies Renouvelables Environnement et Solidarités. Il vise à améliorer les conditions de vie et la lutte contre la déforestation par la diffusion de cuiseurs améliorés. Les fumées de cuisson à foyer ouvert ou sur des appareils traditionnels inefficaces tuent 3 millions de personnes chaque année. En Birmanie, 90% des 60 millions d’habitants utilise une biomasse souvent illégale, de type bois et charbon, pour cuisiner. Ensuite sa dégradation est devenue un problème majeur, entrainant un taux de déforestation de 2% par an, selon les chiffres de 2007 de la FAO. Les consommateurs disposent de peu d’informations sur la qualité, la performance et la sécurité des appareils de cuissons. La réalisation de ce projet permettrait de contribuer au développement socioéconomique du pays et d’améliorer les conditions de vie des populations, avec un changement d’échelle dans la production, la distribution et la promotion. L’objectif est d’établir, en lien avec les institutions, une politique environnementale favorable en termes d’impacts sur le climat et la stratégie énergétique. Pour en savoir plus sur le projet. Sites de ADAGE Environnemenent et du GERES



Consulter les archives

Comment mettre en place une démarche RSE dans son organisation, un guide à destination des TPE/PME
Découvrez l'ouvrage Quelles solutions face au changement climatique ? CNRS Editions/Comité 21
Revue climat: Les Pays de la Loire relèvent le défi