Fort de ses travaux antérieurs sur le climat et sa participation active aux Conférences des parties (COP), le Comité 21 a désigné l’adaptation aux changements climatiques (ACC) comme un axe fort de sa feuille de route 2017-2020. Au-delà du développement de cette expertise, le Comité 21 souhaite accompagner ses adhérents dans la mise en œuvre de nouvelles solutions énergétiques pour accélérer les mutations indispensables.



Programme Adaptation aux changements climatiques


Le Comité 21 a placé l’adaptation aux changements climatiques (ACC) au cœur de sa feuille de route 2017-2020. Sa conviction est que la transformation des activités et des territoires sont des enjeux importants. À ce titre, un chantier immense doit être ouvert pour contenir le phénomène de manière à ce qu’il ne compromette pas les options d’adaptation et pour porter celles-ci à un niveau qui tienne compte de l’accélération inévitable de l’ampleur, la durée et la fréquence des impacts climatiques en cours. L’objectif final de ce programme est de créer une culture commune sur les enjeux de l’adaptation afin d’anticiper et mettre en œuvre au plus vite ce processus de transformation.

Le Programme Adaptation  se décline en quatre composantes :

Comprendre l'adaptation

Avec l’opportunité de la conférence climat Paris 2015, ou COP21, « Quelles solutions face au changement climatique ?» pour faire face au changement climatique est essentiel. Ce livre collectif mobilise une cinquantaine de scientifiques et d’autres spécialistes reconnus, pour répondre aux questions d’aujourd’hui et penser les solutions pour demain. Composé d’une quarantaine d’articles, il offre une vision globale des problématiques liées au changement climatique. Il offre une perspective originale associant une grande diversité de regards critiques nécessaires à la construction de solutions innovantes et ingénieuses au service de la société. Cet ouvrage est le résultat d’un partenariat entre le CNRS et le Comité 21. Il a été co-dirigé par Bettina Laville (Conseillère d’Etat, co-fondatrice du Comité 21), Stéphanie Thiébault (Directrice de l’Institut écologie et environnement du CNRS), Agathe Euzen (Déléguée scientifique à l’Institut écologie et environnement du CNRS), avec la collaboration de Catherine Decaux (Directrice du Comité 21) et Elise Attal (responsable dialogue sociétal du Comité 21).

L’ouvrage « Adaptation Changement Climatique, une question de sociétés », publié en 2017, a été réalisé en partenariat avec le CNRS. Composé d’une cinquantaine d’articles écrits par des scientifiques et experts du sujet, c’est un document unique qui suscite une réflexion sur ce qu’est l’adaptation, et la mal-adaptation, faisant intervenir plusieurs champs disciplinaires, sectoriels et territoriaux. Tout en montrant les freins et les limites, il témoigne et propose des façons d’agir et de s’adapter. L’ouvrage est également disponible en anglais

La participation au colloque national de l’adaptation au changement climatique

Suivi et décryptage des négociations internationales sur le climat en matière d’adaptation

Groupe de travail pour accompagner les acteurs françaisdans la définition et la mise en œuvre de leur stratégie d’adaptation au changement climatique

Ce programme a été développé afin de créer une culture commune de l’adaptation, par le biais de huit ateliers sur des sujets transversaux (définitions, indicateurs, freins et leviers) entre 2018 et 2019. La seconde phase sera lancée début 2020. Celle-ci sera composée de plusieurs ateliers avec une perspective sectorielle. Un rapport sera également publié afin de capitaliser sur les connaissances acquises lors de la première phase.

De plus, notre association ambitionne de diffuser de la connaissance et générer une prise de conscience sur l’adaptation, par ses publications (livre co-rédigé avec le CNRS et publication le 28 novembre 2019 d’un cahier sur l’adaptation dans le cadre de l’Observatoire Mondial de l’action climatique non-étatique de l'Association Climate Chance) et sa présence lors d’événements nationaux (Formation sur l’adaptation aux changements climatiques le 2 octobre 2019, le Sommet Virtuel du Climat le 18 novembre 2019) et internationaux (COP 25 à Santiago du Chili, du 2 au 13 décembre 2019). 

 

Avec le soutien de



Les COP Climat

 


Le Comité 21 participe depuis 2014 à toutes les COP Climat, afin de porter des messages, mettre en avant les solutions développées par ses membres pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter aux conséquences des changements climatiques. En 2015, le dispositif multi-acteurs « Solutions COP21 » imaginé par le Comité 21, a été dévoilé dans le cadre d’une exposition interactive au Grand Palais pour valoriser des solutions (produits, process, innovations) qui luttent contre les changements climatiques.

Valoriser les solutions climat des adhérents

Lors de chaque COP, le Comité 21 organise des side-events et des conférences dans les COP, pour mettre en lumière les projets, stratégies et solutions développées par les collectivités territoriales, les entreprises et les associations membres du Comité 21. Il a également animé un pavillon multi-acteurs français lors des COP 21 et 22, dans le but de rassembler la société civile française et coordonner la diplomatie des acteurs non étatiques français.

Décrypter les avancées des négociations internationales pour le climat

Le Comité 21 organise des débats à l’issue de chaque COP, pour en dresser le bilan comprendre l’impact de ces avancées pour le climat. Il publie également des notes d’analyse.

Participation à la dynamique Climate Chance 

Le Comité 21 porte avec l’OCDE, le Comité économique et social européen, Ecolise (European network for community-led initiatives on climate change and sustainability), le Conseil international pour les initiatives écologiques locales (ICLEI), et le Comité européen des régions, une « coalition pour une gouvernance multi-acteurs du climat ». Cette coalition a pour objectif d’encourager la collaboration multi-niveaux et multi-acteurs pour mettre en place des projets concrets afin de lutter contre les changements climatiques et s’y adapter. Le développement d’une boite à outils à destination des acteurs qui souhaitent s’engager permet de soutenir ces initiatives.