du 27/11/2017
n°183
Rapports de développement durable Collectivités territoriales
FOCUS
Le rapport de développement durable : outil d’innovation des territoires ?
Alors que s'achève le 100e Congrès des Maires au cours duquel les changements climatiques, les alliances territoriales et la nouvelle architecture locale ont été notamment abordés, le Comité 21 se félicite de voir ces enjeux territoriaux au coeur de ce rassemblement incontournable des magistrats communaux, car ces sujets ont également été au coeur de l'activité du réseau en 2017. Et l'exercice de lecture et d'analyse des rapports annuels de développement durable des collectivités membres nourrit sans aucun doute la réflexion et la préfiguration des activités de l'association d'une année à l'autre.

Parmi les sujets forts retrouvés dans les rapports de développement durable, la mobilisation des communes pour renforcer la démocratie participative et la concertation avec la population en s'appuyant sur les conseils de quartiers et des conseils citoyens, voire en collaborant avec les Centres Communaux d'Action Sociale. Le développement durable irrigue les logiques de proximité des politiques communales, renforçant leur capacité d'innovation et de résilience et facilitant les échanges privilégiés avec les habitants, autour d'une responsabilité partagée, celle d'un territoire durable et épanouissant.

Plus généralement, les enjeux énergétiques sont très présents dans les rapports des collectivités, constat qui fait sens au regard du succès rencontré par l'appel à projet TEPCV permettant de voir se lancer de nombreuses actions en faveur de la rénovation énergétique, de la réduction des émissions de gaz à effet de serre ou encore de déploiement des énergies renouvelables. La transition énergétique est évidemment très portée par les EPCI puisque les changements réglementaires opérés en 2015 ont confié aux intercommunalités la responsabilité d'élaborer les nouveaux PCAET. L'exercice, s'il n'est pas aisé compte tenu des remaniements structurels pour de nombreux EPCI, permet cependant aux intercommunalités de réfléchir à une nouvelle dynamique territoriale de développement durable, et constitue une opportunité de dialogue avec tous les acteurs du territoire intercommunal, à l'instar de Saint-Etienne Métropole et son Forum Plan Climat.

Force est également de constater que les rapports annuels de développement durable deviennent pour certaines collectivités le support idéal pour porter le projet de développement durable, en interne et auprès de leurs partenaires. Car ils évoluent, s'adaptent rapidement, expérimentent de nouveaux formats. Les rapports suivent une tendance identifiée depuis deux ans : un format plus court, plus en images, et qui s'attache désormais à valoriser les logiques partenariales et l'engagement des acteurs sur le territoire. Une mise en abyme de l'ODD17?

Venons-en aux Objectifs de développement durable (ODD). Le Comité 21 constate avec intérêt que l'Agenda 2030 commence à intégrer les rapports de développement durable des collectivités : c'est le Conseil départemental de la Gironde qui avait été le premier à intégrer cette nouvelle feuille de route dans son rapport annuel en 2015, et que de chemin parcouru depuis ! La Gironde est en effet à ce jour la seule collectivité qui a questionné l'ensemble des vice-présidences départementales au regard des 17 objectifs, et qui en rend compte dans son rapport. Mais d'autres se lancent progressivement : le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Mérignac, le Conseil départemental du Var ont commencé à intégrer les ODD dans leur exercice de reporting. D'autres s'y préparent pour le futur rapport, et la dynamique devrait prendre de l'ampleur à mesure que les collectivités se familiarisent et s'approprient les ODD, qu'elles y voient l'opportunité de redynamiser et de challenger leur engagement en faveur du développement durable. N'oublions pas que l'Agenda 2030 appelle les organisations à accélérer la transformation de nos sociétés, et les collectivités territoriales françaises ont un leadership incontestable à faire valoir pour amorcer ces nouveaux modèles dans les territoires. En s'attachant à rendre compte de leur engagement au prisme des ODD et de leurs cibles, les collectivités confirmeront leur capacité d'anticipation, leur vision transversale et multi-acteurs du territoire, renforceront leur rôle d'animation locale en partageant une ambition commune et universelle avec leurs partenaires.

Pour ce faire, le Comité 21 s'emploie d'ores et déjà à les sensibiliser et à les accompagner : les ateliers et les publications, mais également le Tour de France des ODD sont au service de cette responsabilité que nous partageons désormais tous.

Laurie Ayouaz, responsable Territoires Durables - ayouaz@comite21.org
Synthèse des rapports des adhérents
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
Communauté d’agglomération du Pays Voironnais
Ce rapport annuel fait état des initiatives entreprises par la collectivité, en privilégiant le tissu local, en insistant sur la perspective de faire du Pays du Voironnais un territoire énergétiquement sobre ...
Saint-Etienne Métropole
Dans son rapport annuel de développement durable 2017, la communauté urbaine Saint-Etienne Métropole présente 21 politiques publiques pour la cohésion sociale et territoriale et contre le réchauffement climatique, la pollution atmosphérique, le bruit et les dommages causés à la biodiversité, aux milieux et aux ressources ...
BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
Conseil départemental de la Nièvre
Après un rappel du contexte international et notamment des ODD, le rapport 2016 de la Nièvre présente ses actions au prisme des cinq finalités du développement durable ...
Besançon
Le rapport annuel de développement durable de la ville de Besançon reprend la même structure que les 2 années précédentes, avec des actions présentées sous le prisme des cinq finalités du développement durable et un accent mis sur la transversalité de ces dernières ...
BRETAGNE
Conseil départemental du Finistère
Ce rapport annuel détaille 33 enjeux du départementmis en oeuvre à travers 7 axes pour répondre aux besoins des habitants : un Finistère solidaire et inclusif ; équilibré et équitable ; attractif ; connecté et ouvert ; partenaire et fédérateur ; innovant ; responsable ...
Lorient Agglomération
Engagée depuis 2012 dans une démarche d'Agenda 21, l'agglomération de Lorient a été labellisée « Territoire Zéro Gaspillage Zéro Déchet », « Cit'ergie » et « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV) en 2016 ...
CENTRE-VAL-DE-LOIRE
Conseil départemental du Loiret
A travers son Agenda 21, la volonté du Département du Loiret est d'inscrire le développement durable dans toutes les politiques départementales. Depuis 2015, le rapport de développement durable a « fusionné » avec le rapport annuel de performance qui aujourd'hui est devenu le rapport annuel de performance durable...
Orléans
Comme en 2015, le rapport annuel d'Orléans rend compte de ses différentes actions sous l'angle d'objectifs correspondant aux 5 finalités du développement durable ...
GRAND-EST
Métropole du Grand Nancy
Première version métropolitaine, ce rapport démontre une véritable conscience des enjeux de développement durable. Nouvellement Métropole au 1er juillet 2016, le Grand Nancy a saisi les changements territoriaux comme une opportunité pour mieux articuler les différentes actions du développement durable entre les 20 communes qui la composent désormais ...
HAUTS-DE-FRANCE
Conseil départemental de l’Aisne
Dans un rapport très détaillé, l'Aisne présente d'abord les politiques du département- répondant aux cinq finalités du développement durable - puis l'exemplarité de la collectivité. Des éléments de contexte et les budgets associés aux politiques menées sont précisés ...
ÎLE-DE-FRANCE
Conseil départemental des Hauts-de-Seine
Dans son rapport annuel de développement durable 2016, le département des Hauts-de-Seine dresse un bilan des actions conduites au titre du fonctionnement et des activités internes de la collectivité, des politiques publiques et actions mises en oeuvre sur le territoire et, des pratiques professionnelles au service de l'évaluation, de la gouvernance et de la transversalité ...
Coeur d’Essonne Agglomération
Pour sa première année d'existence, Coeur d'Essonne Agglomération a formalisé une volonté partagée de favoriser les dynamiques de développement durable et d'innovation, via des services publics qui répondent au mieux aux besoins des habitants ...
Colombes
Le rapport annuel de développement durable de Colombes reprend la forme synthétique et communicante de 2015 en y ajoutant un édito, des introductions, des portraits d'acteurs du Colombes durable et une partie consacrée aux avis et aux attentes des Colombiens ...
Courbevoie
Située au coeur d'un nouveau territoire empreint de dynamisme : l'EPCI Paris Ouest La Défense (POLD), la commune de Courbevoie profite de la création de la Métropole du Grand Paris pour réaffirmer son rôle d'acteur du développement durable ...
Montreuil
Dans son rapport sur la situation en matière de développement durable, Montreuil présente des actions répondant en partie ou totalement aux cinq finalités du développement durable ainsi qu'à la volonté d'associer les habitants ...
NORMANDIE
Région Normandie
Ce nouveau rapport annuel de développement durable de la région Normandie présente les différentes actions significatives menées par la collectivité durant l'année 2016, au regard des cinq finalités du développement durable ...
NOUVELLE-AQUITAINE
Région Nouvelle-Aquitaine
Le rapport 2017 d'activités au titre de l'année 2016, présente un focus des actions de la Région Nouvelle-Aquitaine contribuant aux 5 finalités thématiques du développement durable. La réforme territoriale a nécessité une importante harmonisation des dispositifs et programmes des 3 anciennes régions ...
Conseil départemental de la Gironde
Ce « rapport de redevabilité » de la Gironde illustre l'intégration des ODD au processus de reporting annuel. Chaque vice-présidence présente les actions menées en 2017 et leur impact sur les différents ODD, accompagnées d'objectifs concrets et chiffrés pour 2018 ...
Mérignac
Dans son rapport annuel de développement durable 2017, Mérignac présente en 7 parties correspondant aux 7 grandes ambitions poursuivies pour 2030, les actions menées par la ville. Chacune de ces parties interroge directement les 17 Objectifs de développement durable ...
Niort
Consciente des enjeux soulevés lors de la COP21, la ville de Niort a multiplié depuis les actions pour lutter contre le changement climatique : Challenge mobilités 2016, Concours Usages Bâtiment Efficace 2020 ...
OCCITANIE
Conseil départemental du Tarn
Le rapport annuel de développement durable du Tarn présente les actions du conseil départemental au regard des 5 finalités du développement durables. Ces actions répondent aux trois enjeux de développement du territoire ...
PAYS DE LA LOIRE
Région des Pays de la Loire
Le rapport annuel de développement durable des Pays de la Loire concerne les actions 2016/2017, et s'attache à en rendre compte au prisme des finalités du cadre de référence, avec une légère appropriation de la dernière finalité qui met en avant les enjeux plus particuliers d'économie circulaire ...
Communauté d’agglomération de la région nazairienne et de l’estuaire (CARENE)
Ce rapport 2017, comme pour 2016, présente les actions de la CARENE au prisme des cinq finalités du développement durable, et place la lutte contre le changement climatique au coeur des stratégies de l'Agglomération ...
La Roche-sur-Yon Agglomération et La Roche-sur-Yon
Mutualisés en 2016, les services de la commune de la Roche-sur-Yon et de la Roche-sur-Yon-Agglomération présentent à nouveau leurs actions de manière conjointe dans le rapport annuel de développement durable 2016-2017 ...
Angers Loire Métropole et Angers
La 6e édition du rapport annuel de développement durable de la Ville d'Angers et d'Angers Loire Métropole propose une nouvelle formule plus lisible. Le rapport se décline non seulement en deux versions plus appropriables , mais il permet également de renforcer la vision de la dynamique locale en matière de développement durable ...
Communauté de communes d’Erdre et Gesvres
Le rapport annuel 2016 d'Erdre et Gesvres est structuré comme en 2015 en 3 parties : état des lieux des stratégies mises en oeuvre dans les territoires (Agenda 21, PCAET, TEPCV) ; actions de la collectivité contribuant au développement durable (fonctionnement interne, concertation locale) ; et l'intégration de ce dernier au sein des politiques publiques locales ...
Nantes
Ce rapport 2016 de Nantes est nettement axé sur la nature en ville comme solution face au changement climatique, pour régénérer les ressources naturelles et la qualité de l'air et de l'eau, avec des exemples de quartiers à l'appui ...
PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR
Conseil départemental des Bouches-du-Rhône
Ce rapport présente 60 actions menées en transversalité par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, dans le cadre de l'Agenda 21 départemental en 2016. Des indicateurs de suivi permettent de mesurer leur avancée ...
Marseille
Dans son rapport de développement durable 2016-2017, Marseille présente l'action de la ville au regard des cinq finalités du développement durable. Dans un contexte de montée en puissance de la métropole Aix-Marseille-Provence ...
Le Comité 21 en action
AU NATIONAL
Le Tour de France des ODD s’arrête en Bourgogne-Franche-Comté le 4 décembre !
Les Objectifs de développement durable confirment leur échappée dans les territoires, et c'est un amateur de vélo qui vous en parlera puisque Denis Cheissoux animera la prochaine étape du Tour de France des ODD qui se tient à Dijon le 4 décembre prochain. A cette occasion, le Comité 21 s'associe au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté qui organise chaque année depuis 2005 les assises régionales de la solidarité et de la coopération internationale. En 2017, ce grand événement sera l'occasion de poursuivre les réflexions engagées les années précédentes, pour renforcer le lien entre développement local et actions internationales au service de l'appropriation et de la déclinaison des Objectifs de développement durable dans les projets de territoire et dans les organisations. Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté, Bettina Laville, présidente du Comité 21, Martin Bortzmeyer, adjoint à la Chef de la Délégation au développement durable du Commissariat général au développement durable, Ministère de la Transition écologique et solidaire et Christophe Katsahian, délégué adjoint pour l'action extérieure des collectivités territoriales au Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères ouvriront cette nouvelle étape du Tour de France des ODD ! Découvrez le programme et inscrivez-vous en ligne - Laurie Ayouaz - ayouaz@comite21.org
En Nouvelle-Aquitaine, les ODD on y est !
C'est avec beaucoup de plaisir (et une certaine excitation !) que le Comité 21 a lancé les 7 et 8 novembre derniers le Tour de France des Objectifs de développement durable à Angoulême, en Nouvelle-Aquitaine, grâce à la mobilisation de nombreux partenaires institutionnels locaux et nationaux, des collectivités et associations régionales, des entreprises engagées pour construire un territoire durable. Imaginée sur une journée et demie, cette première étape du Tour de France des ODD a attiré près 130 personnes de toute la région, désireuses d'en savoir plus sur les ODD et de découvrir comment les intégrer à leurs stratégies et démarches de développement durable. Pour l'occasion, la presse régionale et nationale se sont également mobilisées et le Tour de France des ODD a pu être relayé par France Bleu, Sud-Ouest et Europe 1 (cf. rubrique on en parle). Une visibilité dans les médias bienvenue puisque les ODD doivent plus que jamais interpeller toute la société civile, et évidemment le grand public. Pour chaque étape, le Comité 21 réalisera un rapport qui permettra de retranscrire les enseignements de l'événement, de valoriser les initiatives et l'engagement des acteurs locaux. Il proposera également des recommandations pour davantage intégrer les ODD dans les stratégies des organisations régionales, et dans les politiques publiques. Le rapport pour l'étape néo-aquitaine sera publié prochainement. Retour de la DREAL. Découvrez le storify de cette 1ère étape. Laurie Ayouaz - ayouaz@comite21.org
Le Comité 21 intervient à Faverolles-en-Berry le 14 décembre prochain
L'association Notre Village, adhérente du Comité 21, organise une demi-journée d'information le 14 décembre prochain en Indre, à destination des collectivités qui veulent découvrir les Objectifs de développement durable. Le fil conducteur de cette présentation sera l'Agenda 21, support de la territorialisation et de la déclinaison de l'Agenda 2030 dans les projets de développement durable des collectivités locales. Fervent défenseur de la méthodologie Agenda 21, le Comité 21 interviendra aux côtés de Notre Village et d'acteurs locaux pour expliquer que les Agenda 21 constituent un socle solide et pertinent pour que les ODD se diffusent dans les territoires. Pour en savoir plus. Laurie Ayouaz - ayouaz@comite21.org
21 novembre : retour sur le groupe de travail RSE et Territoires de la Plateforme nationale RSE
L'UNICEM et le laboratoire Le Rameau étaient les deux auditions organisées pour la réunion du Groupe de travail Territoires et RSE qui s'est tenue le 21 novembre dernier. L'UNICEM (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) a présenté la dynamique qu'elle a lancé avec les entreprises de son réseau autour d'une charte de l'environnement puis d'une charte RSE pour les entreprises du BTP les plus mâtures. Ces deux outils permettent aux entreprises de progresser en matière de développement durable, au prisme d'un ancrage local fort puisque leurs activités sont particulièrement liées au territoire d'activité. Le Rameau a ensuite présenté les résultats des nombreux travaux de recherche qu'il réalise depuis près de 10 ans sur les partenariats et notamment sur les partenariats en faveur de la RSE et de la co-construction dans les territoires. Charles Benoît Heidsieck, président du Rameau, a souligné l'importance du dialogue entre les acteurs d'un territoire, puisque 76% des partenariats se font d'abord en proximité. La co-construction territoriale s'appuie en effet sur le croisement des apports des différents acteurs locaux, et sur la capacité des petites et moyennes entreprises à adopter une double logique : sectorielle et territoriale, double logique primordiale pour assurer la pérennité du tissu économique, et pour répondre aux fragilités territoriales. Le Comité 21 est membre de la plateforme. Pour en savoir plus
A L'INTERNATIONAL
L'adaptation au changement climatique, un ouvrage ancré dans l'actualité !
A l'occasion de la COP23 (Bonn, 2017) et dans la perspective de la semaine Finance Climat en France, cet ouvrage « L'adaptation au changement climatique » propose de réfléchir aux enjeux nouveaux qu'impliquent les variations de climat sur la planète. S'adapter n'est plus une alternative mais une nécessité. Dès lors, comment le faire ? De quels moyens disposons-nous ? Quels sont les véritables objectifs ? Cet ouvrage, composé de plus d'une quarantaine d'articles écrits par 74 scientifiques et experts du sujet, est unique. Il casse l'opposition entre atténuation et adaptation et atteste de ce que l'adaptation est une question centrale de nos sociétés. Il suscite une réflexion sur ce qu'est l'adaptation, et la maladaptation, faisant intervenir plusieurs champs disciplinaires, sectoriels et territoriaux. Tout en montrant les freins et les limites, il témoigne et propose des façons d'agir et de s'adapter. Ces contributions viennent en appui à la mise en oeuvre de l'Accord de Paris sur le climat (2015). Cet ouvrage est le résultat d'un partenariat entre le CNRS et le Comité 21. Il a été co-dirigé par Agathe Euzen (directrice adjointe scientifique à l'Institut écologie et environnement du CNRS), Bettina Laville (conseillère d'Etat, présidente du Comité 21), et Stéphanie Thiébault (directrice de l'Institut écologie et environnement du CNRS). 416 pages. Commander l'ouvrage « Adaptation au changement climatique » version française CNRS / version anglaise ediSens. Revoir le débat de présentation. Communiqué de presse
Participation du Comité 21 à la COP23 : mettre l’adaptation au coeur des préoccupations et valoriser les adhérents
Le Comité 21 a participé à la COP23 avec de nombreux adhérents pendant le segment politique, soit toute la deuxième semaine. Sur le pavillon France, un débat de scientifiques et d'experts a eu lieu le dernier jour de la COP, à l'occasion de la sortie de notre nouveau livre, co-dirigé avec le CNRS : « L'adaptation au changement climatique : une question de sociétés ». Agathe Euzen, directrice scientifique adjointe de l'INEE-CNRS, Bettina Laville, présidente du Comité 21, Françoise Gaill, professeur émérite et directrice de recherche du CNRS, Javier Torres, d'EDF et Edwin Zaccaï, professeur à l'université du temps libre de Bruxelles et directeur du Centre d'Etudes du développement durable de Belgique sont intervenus pour nous donner un éclairage sur les enjeux de l'adaptation au changement climatique, véritable défi pour toutes les organisations, territoires et sociétés au XXIème siècle. La veille, juste après la conférence de presse conjointe entre les Ministres Hulot et Travert, les membres du Comité 21 ont pu exposer pendant 3h leurs engagements, initiatives, projets, solutions pour lutter contre le réchauffement climatique et s'y adapter. Trois conférences se sont succédées : sur le thème de l'adaptation, Jean Michel Cousteau, président de Green Cross France et Territoires, Maïna Sage, députée de la Polynésie française, mais aussi MaxHavelaar, la ville de Marseille, la start-up Cool Roof et l'ONG La Voute Nubienne ; sur le thème de l'engagement des acteurs non étatiques, Ronan Dantec, l'Ecole des Métiers de l'Environnement, Nomadéis, FIDAREC, et le GERES ; et enfin, sur la neutralité carbone, ENERGIES 2050, Eco-Act, Terraotherm, et Entreprises pour l'Environnement. Le Comité 21 a également défendu à l'occasion d'un side-event sur le pavillon de l'Union européenne les principes de la gouvernance multi-acteurs, inscrits dans son ADN, pour mettre en oeuvre de façon plus efficace l'Accord de Paris, avec ses partenaires internationaux et européens (OCDE, Comité économique et social européen et Comité européen des régions). A l'occasion de cette COP23, le Comité 21 a publié deux notes d'analyse à mi-parcours et sur le bilan de la COP23. Sarah Schonfeld - schonfeld@comite21.org
3 questions à ...
Françoise Coutant, Vice-Présidente du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine en charge du climat et de la transition énergétique
Quelles sont les particularités du rapport annuel de développement durable du Conseil régional cette année ?

C'est la première année de consolidation du rapport annuel de développement durable de la région Nouvelle-Aquitaine, puisque l'année dernière le rapport avait dû présenter les actions des trois anciennes régions. Ce rapport a donc été l'occasion de présenter toute la transversalité de la démarche de développement durable du Conseil régional, qui était moins perceptible les années précédentes, et s'est donc naturellement attaché à intégrer les Objectifs de développement durable au renfort de cette transversalité de la démarche.

Pensez-vous que le rapport pourra servir la sensibilisation en interne et auprès des partenaires du conseil régional aux Objectifs de développement durable ?

Oui, évidemment. Je suis de nature optimiste, et je sais que le développement durable est un sujet qui va encore se déployer en interne et sur le territoire. Le rapport annuel servira d'autant plus à distiller le message car nous avons décidé cette année de proposer aux référents développement durable du Conseil régional de se réunir toute une journée en janvier, afin de les remercier de leur engagement et du rôle qu'ils jouent auprès des services et pour la réalisation du rapport annuel de développement durable. Le RADD traduit l'implication de chaque service régional, et cela doit être souligné. Ce sera également l'occasion pour eux de partager leurs réussites, leurs difficultés, de se fédérer autour du projet du 21e siècle pour la Région, en s'appuyant notamment sur les enjeux climat qui constituent une vraie porte d'entrée du développement durable et de l'Agenda 2030 pour la Région.

Justement, cette entrée « climat » est au coeur du COPTEC, comité partenarial pour la transition énergétique et le climat, pourriez-vous nous en expliquer l'ambition et le fonctionnement ?

Le Conseil permanent de la transition énergétique et du climat a une double vocation. En premier lieu, « mettre en chemin » et partager collectivement avec l'ensemble des acteurs publics et privés une ambition et un cap à suivre pour faire de la transition énergétique une réalité nouvelle pour la Nouvelle-Aquitaine. En second lieu : s'assurer que tous les politiques, dispositifs, mesures phare de la collectivité intègrent pleinement la transition énergétique et l'adaptation au climat. Le COPTEC est donc tantôt ambassadeur, précurseur, médiateur, passeur d'idées et expert. Le COPTEC accorde donc une très grande importance, dans son quotidien, à la veille et aux conseils. Plus ceux-ci sont faits en amont et échangés en toute transparence avec l'administration régionale plus la culture d'un nouveau paradigme énergétique et d'une anticipation des conséquences des dérèglements est possible. Le COPTEC a une philosophie proche de la légende du Colibri : « Rien n'est inatteignable si chacun fait au mieux de ses responsabilités et préfère l'intérêt général pour l'espace collectif à son seul pré carré ». L'importance du COPTEC à mon sens, c'est cette transversalité entre les sujets et les acteurs qui permet de définir et d'atteindre des objectifs qui sont communs. Cette démarche globale est indispensable à la réalisation du projet régional de développement durable, et résonne donc particulièrement pour la déclinaison des ODD en Nouvelle-Aquitaine.

www.nouvelle-aquitaine.fr/
Les Débats du Comité 21
7 décembre : débat « Retour sur investissement de la RSE : mythe ou réalité?» en partenariat avec Bpifrance
Le Comité 21 organise le 7 décembre en matinée un débat sur le thème « Retour sur investissement de la RSE : mythe ou réalité ? » avec le concours de Bpifrance. Si le retour sur investissement est un concept financier bien connu des entreprises pour calculer, mesurer puis comparer le rendement d'un investissement, beaucoup d'entre elles ne calculent pas l'impact des actions menées en matière de RSE, faute d'indicateurs chiffrés pertinents ou d'intégration de la démarche vis-à-vis de la chaîne de valeur. S'il est finalement plus aisé de calculer les coûts de la mise en oeuvre de la RSE, les bénéfices cachés et les coûts évités sont quant à eux plus difficiles à déterminer. Alors que les études sur le lien entre la RSE et la performance des entreprises se multiplient, ce débat organisé en deux tables rondes, sera l'occasion de faire un point sur les travaux réalisés et les expériences menées en matière de retour sur investissement de la RSE. Il sera animé par Bettina Laville, présidente du Comité 21 et Philippe Kunter, directeur développement durable et RSE à Bpifrance. Sandrine Bourgogne, secrétaire générale adjointe, CPME ; Thierry Faba, membre du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) ; Alan Fustec, directeur général Agence Lucie ; Yannick Grandjean, président fondateur Reporting 21 ; Patrick D'Humières, consultant, Company 21, et bien d'autres interviendront sur ce thème d'actualité. Inscription. Claire Videau - videau@comite21.org
21 novembre : retour sur le débat «Adaptation au changement climatique et bilan de la COP23 »
Deux jours après la fin de la COP23, et à l'occasion de la sortie de l'ouvrage « L'adaptation au changement climatique : une question de sociétés », le Comité 21 et le CNRS ont organisé le 21 novembre un débat pour dresser à la fois le bilan de la dernière conférence des Parties sur le climat et exposer les enjeux divers de l'adaptation nécessaire de nos sociétés aux conséquences anticipées du dérèglement et du réchauffement climatiques durant ce siècle. Près d'une centaine de personnes ont pu assister au débat d'experts et de scientifiques dressant à la fois l'histoire de l'adaptation de notre espèce, revenant sur les enjeux de la résilience des écosystèmes nécessaire au maintien d'un haut niveau de service que la nature rend à l'homme, sur l'adaptation indispensable de nos modes de gestion des ressources en eau, sur la redéfinition des systèmes d'organisation des administrations de santé face aux défis sanitaires à relever mais également sur le renouvellement de la conception des infrastructures pour faire face aux événements extrêmes et à l'augmentation des températures maximales. Travailler sur l'adaptation ne signifie aucunement renoncer à l'atténuation (les deux forment un couple allant nécessairement de pair). Et même si nous arrivions à contenir le réchauffement climatique à 1,5°, ou à 2° - ce qui est fortement improbable -, les conséquences de ce réchauffement seraient déjà absolument gigantesques en termes d'adaptation des sociétés, des écosystèmes, des organisations et des territoires. Il s'agit là d'un devoir impératif que d'anticiper, se préparer et s'adapter. C'est la raison pour laquelle le Comité 21, très investi sur cet enjeu, a porté ce thème à la COP23, COP intermédiaire qui aboutit à quelques avancées significatives sur le thème du genre et des peuples autochtones, et qui amorce un « dialogue de Talanoa » très intéressant pour rehausser l'ambition et inviter toutes les parties prenantes (Etats mais également acteurs non étatiques). Aucune annonce positive sur les pertes et dommages, sur les financements, n'a été faite lors de cette COP, alors même qu'elle était présidée par les îles Fidji, territoire hautement menacé par la montée du niveau de la mer. Programme Adaptation aux changements climatiques du Comité 21. Revoir le débat - Sarah Schönfeld - schonfeld@comite21.org
Rendez-vous du Comité 21
5 décembre : rendez vous « Campus responsable : accessible, inclusif et ouvert sur le territoire »
Le Comité 21 Grand Ouest organise un rendez-vous pour les établissements d'enseignement supérieur le 5 décembre sur le campus Villejean (Rennes). Ces établissements doivent, dans leurs pratiques et leur fonctionnement, refléter le monde qu'ils souhaitent contribuer à créer. S'ils sont de plus en plus nombreux à intégrer le développement durable à leurs enseignements, leur engagement passe aussi par la gestion responsable de leur campus au quotidien. Une façon de réaliser des économies, d'être cohérent avec le message transmis aux étudiants, mais aussi de favoriser leur attractivité auprès de jeunes qui indiquent à plus de 98% désirer étudier sur un campus responsable (étude du REFEDD, 2012). Accessible, inclusif, et ouvert sur le territoire : tels sont les trois maîtres mots d'un campus responsable, durable, proche des associations, des entreprises et de la collectivité, bien desservi par les transports, aménagé pour les personnes à mobilité réduite, impliquant les étudiants, favorisant la formation tout au long de la vie, etc. Programme et inscription - Mathilde Bres - bres@comite21.org
12 décembre : atelier Grand Ouest «Réversibilité, flexibilité, modularité : quels enjeux pour l'aménagement des communes?»
Le Comité 21 organise un atelier le 12 décembre sur « Réversibilité, modularité : quels enjeux pour l'aménagement des communes ? ». La ville durable est une ville capable de résister aux assauts de l'histoire et de se projeter avec succès dans l'avenir. Une ville où les espaces, les bâtiments, les quartiers changent d'usage avec le temps. Une ville caméléon, qui s'adapte, qui se recompose et se mue aux grès des évolutions de la société. La ville de demain saura se transformer à tout moment pour répondre aux mieux aux nouveaux besoins et usages des citadins. Une ville en constante mutation. Mais comment rendre une ville flexible et modulable alors qu'elle est fondamentalement rigide ? Quels sont les acteurs à mobiliser pour impulser cette mutation ? Comment lier décideurs, techniciens et citoyens pour les amener à travailler ensemble et atteindre l'objectif ? Une visite sera organisée sur la commune déléguée de Boissière-sur-Evre pour découvrir l'atelier multi-services et le projet du bourg à l'étude intégrant une démarche de co-conception avec les usagers et des aménagements réversibles. D'autres retours d'expériences seront proposés par Hamosphère Coopération, pionnier des projets réversibles, flexibles et modulaires en Pays de la Loire.
Programme et inscriptions
(réservé à nos adhérents) - Alexandre Pleurdeau - pleurdeau@comite21.org
Agenda du Comité 21
4/12 à Dijon : 2ème étape du Tour de France des ODD du Comité 21 dans le cadre des Assises régionales de la coopération et de la solidarité internationale de Bourgogne-Franche-Comté
5/12
à Rennes : débat du Comité 21 Grand Ouest «Accessible, inclusif et ouvert sur le territoire : les 3 leviers d'un campus responsable » sur le campus Villejean de Rennes 2
5/12
à St Brieuc : animation au forum climat à destination des acteurs du territoire du PCAET de Saint-Brieuc Armor Agglomération du Comité 21 Grand Ouest
5/12
à Trégueux : animation à la concertation publique - labo participatif du PCAET de Saint-Brieuc Armor Agglomération du Comité 21 Grand Ouest
6/12 à Paris : plénière de la Plateforme RSE en matinée
7/12
à Paris : intervention sur le rapport appropriation des ODD du Comité 21 et bilan COP23 à la matinale de Vivapolis « De la COP23 au FUM 2018 de Kuala Lumpur : comment garder la mobilisation des acteurs français? »
7/12
à Paris : intervention du Comité 21 pour le Tour de France de Tudigo sur « Entreprenez et investissez local : réappropriez-vous votre territoire »
7/12
en Vendée : animation du 2e atelier avec le club FRTP « Indicateurs liés à la RSE » du Comité 21 Grand Ouest
7/12
à Nantes : Participation à la feuille de route de la transition énergétique de Nantes Métropole du Comité 21 Grand Ouest
8/12
à Paris : intervention du Comité 21 à la cérémonie de signature publique de sa nouvelle charte d'engagements des associations étudiantes en faveur du développement durable de FAGE
12/12
à Boissière-sur-Evre : atelier « Réversibilité, flexibilité, modularité : quels enjeux l'aménagement des communes ? » du Comité 21 Grand Ouest
14/12 à Faverolles-en-Berry : intervention du Comité 21 sur Agenda 21 et ODD lors de la rencontre « L'agenda 21 : un outil de mise en oeuvre des ODD » organisée par l'association Notre Village
20/12
: participation à la 6e rencontre annuelle du club RSE de la FRTP du Comité 21 Grand Ouest
On parle du Comité 21
Le Tour de France des ODD à Europe 1
A l'occasion de la première étape de notre Tour de France des ODD à Angoulême, le 7 novembre, la nouvelle émission d'Europe 1 « Circuits courts » a interrogé Laurie Ayouaz, responsable du pôle Territoires Durables au Comité 21 sur ce Tour de France et sur les Objectifs du développement durable. Circuits courts donne la parole aux acteurs de terrain pour mettre en lumière les initiatives positives de notre époque, présentée par Anne Le Gall et Maxime Switek. A écouter
L’Adaptation au changement climatique sur RFI - C'est pas du vent
A l'occasion de la sortie de l'ouvrage CNRS/Comité 21 et de la 23ème COP sur le climat, RFI a invité le 11 novembre dernier les auteurs de cet ouvrage sur le thème de « L'urgence de s'adapter pour anticiper le pire ». Avec Agathe Euzen, directrice adjointe scientifique à l'Institut écologie et environnement du CNRS et Bettina Laville, présidente du Comité 21, coordinatrices de l'ouvrage collectif L'adaptation au changement climatique, une question de sociétés aux éditions du CNRS.
A écouter
Le Comité 21 partenaire
4 décembre : audition « Accélérer l'action climatique non-étatique» du Comité économique et social européen
Suite à son avis sur « Une coalition pour concrétiser les engagements de l'accord de Paris », le CESE a organisé, en octobre 2016, une conférence intitulée « Vers un cadre en faveur des initiatives climatiques locales » dans le but d'échanger les meilleures pratiques et d'identifier les obstacles qui empêchent ou ralentissent l'engagement des acteurs non étatiques dans la lutte contre le changement climatique. Le but de l'audition publique du 4 décembre est de suivre les activités menées l'année dernière et de recueillir des recommandations pour l'avis sur lequel travaille actuellement le CESE intitulé « Promouvoir des actions en faveur du climat par des acteurs non étatiques » ; il s'adresse essentiellement aux décideurs politiques à différents niveaux, afin d'aligner efficacement les politiques aux besoins des acteurs climatiques non étatiques. Programme et Inscription. Contribuer aux travaux sur l'avis du CESE en répondant au sondage en ligne
Appel à contribution
Appel à manifestation d’intérêt pour expérimenter des solutions innovantes dans tous les territoires
A l'occasion des Assises nationales de la mobilité du 22 novembre, une grande consultation a été lancée par le Ministère chargé des transports pour écouter les attentes des Français et préparer une nouvelle politique de mobilité qui réponde aux enjeux de tous les territoires. Dans ce cadre, une cartographie recensant l'ensemble des innovations en cours touchant à la mobilité du quotidien, est actuellement réalisée, par le biais d'un questionnaire ouvert à tous les acteurs : chacun est invité à participer à cette consultation pour se faire connaître. Les innovations recherchées peuvent relever aussi bien d'avancées technologiques que de nouvelles approches organisationnelles et sociales. Cette consultation sera suivie par le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt pour identifier des collectivités candidates pour accueillir des expérimentations, en particulier dans les territoires ruraux et périurbains dans lesquels l'innovation peut contribuer efficacement à faciliter la mobilité de tous. Questionnaire. Pour en savoir plus
A lire
Dictionnaire Collectivités territoriales et Développement Durable
Ce Dictionnaire « Collectivités territoriales et Développement durable » est une oeuvre collective à laquelle ont collaboré plus de cinquante spécialistes de disciplines variées. Juristes, économistes, gestionnaires, géographes, urbanistes et sociologues ont apporté leur expertise au travers de plus de 130 entrées qui abordent toutes les facettes et déclinaisons du développement durable. La notion de développement durable repose en effet sur trois piliers : le pilier environnemental, le pilier économique et le pilier social, auxquels on peut aussi ajouter le respect des droits fondamentaux et une bonne gouvernance. Cette thématique implique une approche intégrée, globale et systémique. Elle impacte par ailleurs tous les secteurs d'activités. Depuis l'agriculture et l'industrie jusqu'aux secteurs des services (secteurs financier et bancaire, secteur du tourisme notamment) sans oublier le bâtiment, le logement, l'architecture, les transports, la ville, la vie en société ainsi que... la communication, la culture et les règles de droit. C'est pourquoi l'approche retenue dans cet ouvrage sous la forme d'un dictionnaire est la plus propice pour prendre en compte toute la richesse du sujet, sa diversité mais aussi sa complexité. Editions Lavoisier, collection environnement - 560 pages - 79 euros
Construire avec succès votre supply chain durable
A l'heure de la COP23, Anicia Jaegler et Thierry Roques, enseignants-chercheurs à KEDGE Business School, proposent une réflexion autour des enjeux du développement durable pour les entreprises et leurs supply chains. Dans ce livre, les deux auteurs insistent sur le fait que les décisions prises à l'issue des conférences annuelles de l'ONU ont et auront également des conséquences sur l'organisation des entreprises et de leurs supply chains. Il faut donc à la fois prévenir le changement climatique via une diminution des émissions d'équivalent carbone et anticiper les législations futures. La nouvelle donne environnementale associée à la croissance des inégalités économiques et sociales peuvent être ressenties comme un risque pour le développement économique des entreprises, cependant, les réponses adaptées à ces changement doivent être considérées comme des opportunités pour offrir aux générations actuelles et futures la chance d'un développement mieux partagé. L'objectif de l'ouvrage est donc de présenter les ressorts du fonctionnement d'une supply chain durable et responsable et de détailler les choix qui permettent de parvenir à la mise en place d'une telle démarche. Le développement durable ne se limitant pas à l'environnement, le social doit aussi être pris en compte. Editions ellipses - 216 pages - 26 euros
Eco-dates
1/12 à Paris : colloque « Le lien dans tous ses états » - fondation Habitat & Humanisme - en savoir plus
1/12 à Paris : conférence « Co-construire une économie inclusive pour atteindre les ODD de l'ONU : quelles solutions ? Tourisme, agro-alimentaire et autres initiatives » - RSE et développement - en savoir plus
1/12 à Paris : conférence « Article 173-VI : les premiers bilans » - FIR - en savoir plus
4/12 à Nantes : conférence « Monnaie unique ou monnaie commune : quel avenir pour l'Euro? » - Collège des transitions sociétales - en savoir plus
5/12 à Paris : colloque « Bienvenue dans le monde de demain ! » - Union français de l'Electricité - en savoir plus
5/12
à Paris : conférence-débat autour de la 1ère édition de leur guide « Critères ESG : l'intégration dans les financements, les investissements et les Services aux TPE - PME » - Orse et PwC - en savoir plus
6/12
à Nogent sur Marne : la plateforme du commerce équitable fête ses 20 ans - en savoir plus
6/12
à Montpellier : symposium international « Manger en ville » - Chaire Unesco - en savoir plus
7/12
à Paris : forum « Comment mobiliser les acteurs du commerce sur l'urgence climatique et les encourager dans leur démarche RSE ? » - Club génération responsable - en savoir plus
7/12
à Paris : colloque « Énergies renouvelables citoyennes et participatives » - énergie partagée - en savoir plus
7/12
à Paris : conférence nationale sur les déchets ménagers - Aromates - en savoir plus
8/12
à Fréjus : conférence interactive sur le climat - CAVEM - en savoir plus
11/12
à Paris : conférence « Accélération » - Finance for Tomorrow, Paris EUROPLACE et le Ministère français de l'Economie et des Finances - en savoir plus
11/12
à Paris : conférence « Mobilisation » - l'Agence Française de Développement, l'International Development Finance Club (IDFC) et l'initiative Climate Action in Financial Institutions - en savoir plus
11/12 à Paris : conférence « Territoires, companies, financial operators: concrete solutions for the climate, private sector contributions in the framework of the Climate Summit » - MEDEF - en savoir plus
11/12
à Paris : colloque sur la finance durable - Novethic - en savoir plus
12/12
à Boulogne Billancourt : « One Planet Summit, la finance publique et privée au service du climat » - en savoir plus
12/12
à Paris : conférence « Mobilisons-nous pour la démocratie participative en faveur de l'environnement » - DRIEE, l'ARENE/IAU et France Nature Environnement Île-de-France - en savoir plus
12-14/12
à la Porte de Versailles : World Efficiency Solutions - Reed exposition - en savoir plus
13/12
à Paris : assises du très haut débit « De la « safe city » à la « smart city »? - Aromates - en savoir plus
14/12
à Rouen : 2èmes rencontres normandes du développement durable - Région Normandie - en savoir plus
15/12 à Paris : colloque « Ruralité - Revitaliser les territoires ruraux en Ile-de-France » - AMIF - en savoir plus
18/12
à Paris : journée d'échange « L'éco-mobilité scolaire en France et en Europe » - Eurêka 21 et Vivacités - en savoir plus
18/12
à Paris : Parlement du féminin « féminin, masculin, pour un nouvel humanisme » - fémininbio - en savoir plus
19/12
à Paris : conférence « Les nouveaux défis du solaire en Île-de-France » - Arene Ile de France - en savoir plus
19/12
à Paris : matinée « Institutionnalisation ou indépendance ? Relations entre civic tech et démocratie représentative » - Décider ensemble - en savoir plus
19/12 à Paris : conférence de lancement de la publication «l'Environnement dans le dialogue avec les consommateurs » - EpE - inscription