du 06/06/2019
n°196
Spécial Initiatives ODD - SEDD
FOCUS
Une Europe plus verte ?

Au lendemain des élections européennes du 26 mai dernier et de la Semaine européenne du développement durable (SEDD), ce numéro 196 d'Infos 21 est consacré à la place des initiatives de nos membres pour la SEDD et à celle de l'Agenda 2030 en Europe.

Dans le cadre de son action internationale, et comme il en a été rendu compte ici à plusieurs reprises, le Comité 21 participe depuis deux ans à un groupe de travail informel européen, intitulé « Europe Ambition 2030 », destiné à plaider pour l'intégration des ODD dans les politiques européennes. Cette communauté d'acteurs a notamment organisé, avec European Partners for Environment - EpE et l'« Alliance italienne pour le développement durable », deux conférences, l'une à Milan le 31 mai 2018, l'autre à Rome le 22 mai dernier, en présence de représentants d'institutions européennes, d'États membres de l'Union et d'acteurs non étatiques. Elles avaient pour objectif de proposer des orientations sur l'avenir de l'Union européenne compte tenu des nouveaux cadres internationaux (Accord de Paris et Agenda 2030) et de déterminer les contours d'un « partenariat renforcé » basé sur les innovations sociétales entre les États membres et la société civile pour faire de l'Europe un leader de la mise en oeuvre collective de l'Agenda 2030.

Le constat avait en effet été fait d'une insuffisante prise en compte de cet Agenda par la Commission Européenne, malgré une certaine progression dans la réalisation des ODD, selon Eurostat, mais très inégalement répartie entre les Objectifs. Outre ce déficit, la mobilisation d'une partie des jeunes pour le climat, les débats autour des questions énergétiques et du bien-être animal, et la prégnance politique des enjeux environnementaux, ont induit une poussée des Verts/ALE (Alliance libre européenne) qui passent de 52 députés européens pendant la mandature 2014/2019 à 69 aujourd'hui, dont un doublement des députés français (de 6 à 12).

Si l'équilibre global du nouveau Parlement européen reste relativement inchangé, on peut penser, et espérer, face à ces résultats, une inflexion de la politique européenne en faveur d'une Europe plus « verte » et, d'une façon plus générale, d'une Europe plus durable et plus solidaire, au moment de la montée en puissance de l'euroscepticisme et des tentations d'isolationnisme.

D'autant qu'au plan international, 2019 est aussi marqué par le G7 de Biarritz fin août - que la France a voulu centré sur les inégalités, concernées par plusieurs ODD, et après le G7 Environnement début mai à Metz. Et, en septembre prochain, une session spéciale sur les ODD lors de l'Assemblée générale des Nations Unies verra le Président de la République présenter la « Feuille de route nationale » de mise en oeuvre des ODD, actuellement en préparation.

Ce mois aussi, la « Semaine nationale du développement durable » qui se tient tous les ans début juin, est marquée du sceau de l'Europe. Coordonnée par le Ministère de la transition écologique et solidaire, elle entend promouvoir les enjeux du développement durable, l'Agenda 2030 et ses 17 Objectifs, à travers toutes les initiatives françaises et européennes présentées par les nombreux porteurs de projets qui s'y sont impliqués, dont celles des adhérents du Comité 21 présentées dans ce numéro. D'autres initiatives sont également relevées au sein du Réseau européen du développement durable (ESDN), dont je remercie ici les deux co-présidents d'avoir répondu à nos questions.

Enfin, toujours dans le champ européen, il faut rappeler que le Comité 21 a organisé avec succès le 12 avril dernier à l'OCDE, la deuxième édition de son « Forum sur la citoyenneté écologique », dont les Actes seront prochainement mis en ligne.

Á l'avance, je souhaite aux adhérents et aux partenaires du Comité 21 un très bel été !

Bettina Laville,
Présidente du Comité 21
bettina.laville@comite21.org

Actualités des adhérents
 
Pernod Ricard lance la 9e édition du Responsib’All Day

La 9ème édition du Responsib'All Day qui se tiendra le 6 juin 2019, est une journée au cours de laquelle les 19 000 collaborateurs de Pernod Ricard travaillent au profit de projets communautaires à impacts sociaux et/ou environnementaux. Les projets soutenus dans le cadre de RD sont liés aux Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. L'année dernière, les ODD 6 « Eau propre et assainissement » et 15 « Vie terrestre » étaient à l'honneur. Cette année, les projets du Responsib'All Day sont centrés sur l'ODD 12 « Consommation et production responsables ». L'objectif est qu'à travers cette journée, les collaborateurs participent à la réduction et la transformation des déchets et soient sensibilisés à l'Economie circulaire (un pilier de la stratégie Sustainability & Responsibility elle-même entièrement basée sur les ODD). Le Responsib'All Day se tiendra à Paris et aura pour thème « L'usine de recyclage ». Les 800 collaborateurs présents travailleront avec 15 associations parisiennes au Pavillon Baltard autour de trois thèmes liés à l'ODD12 : les objets, le textile et la nourriture. Pour en savoir plus. Noémie Bauer - noemie.bauer@pernod-ricard.com

Droits de l’homme et ODD : une conférence enrichie de témoignages chez Veolia

Veolia, le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) et Entreprises pour les droits de l'homme (EdH) organisent le 20 juin à Aubervilliers une conférence intitulée « Droits de l'homme & ODD : implication des dirigeants, responsabilité des entreprises et opportunités », visant à « illustrer les liens entre les Objectifs de développement durable (ODD), les droits de l'homme et les pratiques des entreprises dans ce domaine ». Les Droits de l'Homme et des textes de référence sont au coeur des ODD et irriguent la plupart des 17ODD. Cette matinée, qui comprendra de nombreux témoignages (Veolia, Michelin, Schneider Electric, Shift, Global Compact France), sera par ailleurs l'occasion pour WBCSD de lancer le « CEO guide to human rights », traduit et adapté par EDH. Inscriptions - Pour en savoir plus.

Pour sa 2e édition, le Forum mondial Normandie pour la paix met à l’honneur « Les faiseurs de Paix »

Initié par la Région Normandie, le Forum mondial Normandie pour la Paix s'inscrit dans la continuité du travail de mémoire accompli depuis 1945 par la région. La 2e édition, qui met à l'honneur « Les faiseurs de Paix », se tient les 4 et 5 juin, juste avant les commémorations du 75e anniversaire du Débarquement du 6 juin 1944 et de la Bataille de Normandie. Avec Normandie pour la Paix, la Région Normandie soutient les initiatives locales et encourage le développement d'actions en faveur de la promotion des valeurs universelles de paix et de liberté, en lien avec l'ODD 16 « Paix, justice et instances efficaces ». Le Forum mondial pour la paix en est le point d'orgue. Pendant deux jours, des experts, des représentants de gouvernements, du monde académique et de la société civile analyseront les acteurs et les processus qui permettent de construire une paix durable. Ces rencontres ouvertes au public seront rythmées par des temps forts consacrés notamment à la jeunesse ou encore au dialogue entre les peuples. Pour en savoir plus.

L’AFD propose des outils pour aider à la compréhension des ODD

Dans le cadre de sa mission de sensibilisation des citoyens français aux enjeux de développement durable et de solidarité internationale, l'Agence française de développement - AFD a rassemblé des outils pédagogiques gratuits et accessible à tous. Avec pour but de faire comprendre les enjeux de la solidarité internationale et les Objectifs de développement durable, ces outils sont adaptés à différentes cibles. Pour sensibiliser le grand public, l'AFD met à disposition un quiz, des cartes et des affiches sur les ODD. Le guide pédagogique « Ici et Là-bas » créé par l'association Teragir, également adhérent du Comité 21, en partenariat avec l'AFD, permet quant à lui d'accompagner les élèves dans leurs actions de sensibilisation. Cet outil pédagogique propose de découvrir les ODD à travers des projets concrets, et invite à passer à l'action. Il propose d'explorer les thématiques Éco-École sous l'angle d'initiatives portées dans le monde. Installer une unité de traitement de l'eau en Guyane, aménager une serre sur les hauts plateaux en Bolivie, reboiser la forêt en Inde : ces projets sont des réponses concrètes aux ODD. D'autres outils à visée plus large permettent également de comprendre des enjeux de développement durable comme la BD « Coloc of Duty » ou le kit pédagogique sur les enjeux du climat et du développement. Pour en savoir plus.

GERES : les communautés forestières engagées dans la transition énergétique au Cambodge

Le Cambodge a le plus fort taux de déforestation d'Asie du Sud-Est. Les nombreux sous-traitants du prêt à porter international font partie des grands consommateurs de bois-énergie. Désormais même les forêts protégées, déjà impactées par la crise climatique, sont touchées. Selon Nut Hang, président d'une des Aires Protégées Communautaires où la gestion est déléguée aux habitants des forêts : « La plupart des personnes de notre communauté sont sans emploi à la fin des récoltes de riz. Alors certains vont couper des arbres pour vendre le bois et subvenir aux besoins de leurs familles ». Pour concilier les ODD (pauvreté, biodiversité, climat, énergie, consommation et production durables), GERES agit avec l'ensemble des acteurs : avec les APC pour mieux valoriser les multiples ressources forestières ; avec la fondation Maisons du Monde et l'Arrondi en caisse ; avec des fournisseurs H&M et d'autres marques du textile, pour un approvisionnement énergétique durable ; en France, en étant associé à Maisons du Monde et au Club Génération Responsable dans l'opération « Ensemble pour le climat ». Pour en savoir plus. Marie-Noëlle Reboulet - mn.reboulet@geres.eu

Max Havelaar France : conférence de clôture « Débattre des solutions du G7 jeunes pour une mondialisation plus équitable »

La présidence française du G7 réunit, du 9 au 13 juin à Paris, le « G7 Jeunes », organisé par Open Diplomacy. Cet événement rassemble 40 délégués des 7 pays les plus développés, pour mener des négociations autour du thème « La lutte contre toutes les inégalités ». Au terme, les Jeunes Délégués du « Youth 7 » livreront, lors de la clôture « Débattre des solutions du G7 jeunes pour une mondialisation plus équitable » organisée par Max Havelaar, le 13 juin, leur diagnostic et propositions en lien avec plusieurs thématiques émergentes, notamment une mondialisation économique plus équitable et impliquant tous les acteurs bien au-delà des pouvoirs publics : entreprises, villes, ONGs... Ces nouveaux partenariats pour le développement durable font l'objet d'un objectif dédié de l'agenda des Nations-Unies (ODD 17) et permettent donc des engagements concrets des entreprises, des collectivités et des ONG. Pour en savoir plus. Valérie Rodriguez - v.rogriguez@maxhavelaarfrance.org

PFE : les rencontres « L'eau au coeur du changement », le 26 juin

L'ambition portée par les Objectifs de développement durable, notamment l'ODD-6 relatif à l'eau, nous engage à penser et à agir collectivement pour mettre fin aux inégalités persistantes et à la dégradation de notre environnement. Croissance démographique, urbanisation, vulnérabilités accrues, risques de sécheresse et d'inondation liés au changement climatique : dans ce contexte de changement global, accélérer la mise en oeuvre des ODD est nécessaire. Comment inciter les décideurs à faire des ODD une priorité politique au niveau local, comme au niveau global? Comment les acteurs des territoires agissent-ils pour concourir aux ODD ? Comment inciter aux changements de pratiques et de comportements des sociétés pour une plus grande préservation de cette ressource essentielle ? Les rencontres « L'eau au coeur du changement », organisées conjointement par l'Agence française de développement (AFD), le Partenariat Français pour l'Eau (PFE) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le 26 juin prochain à Paris, réuniront des personnalités de haut niveau dans le cadre d'une journée de réflexions. Les acteurs des territoires s'interrogeront sur les capacités individuelles et collectives à s'inscrire dans une dynamique de changement. Ces échanges permettront de faire émerger des leviers pour accélérer la mise en oeuvre de l'Agenda 2030. Pour en savoir plus. Sarah Douida - sarah.douida@partenariat-francais-eau.fr

Synergies : le « Défi Class' Energie» de retour pour l’année 2019-2020

Le « Défi Class'Energie » est un dispositif d'accompagnement des établissements scolaires initié par l'association Synergies, et dont l'objectif est de viser une réduction de 8% des économies d'énergie et d'eau au cours de l'année. Il mobilise donc tout un établissement - élèves, enseignants et autres personnels d'éducation, personnes en charge du bâtiment, élus, parents d'élèves - pour engager une campagne d'actions en faveur de la maîtrise de l'énergie et de la bonne gestion de l'eau, faisant ainsi le lien entre l'ODD4-Education de qualité, l'ODD7-Energie propre et d'un coût abordable et l'ODD6 - Eau propre et assainissement. Cette forme de sensibilisation est très complémentaire des programmes d'éducation que Synergies a l'habitude de proposer sur les territoires. Le bilan de cette année a été très positif : les équipes techniques et pédagogiques se sont senties impliquées dans la gestion de leur bâtiment et des améliorations sont en cours. L'appel à candidatures est désormais lancé pour l'année scolaire 2019-2020 et les projets seront soutenus financièrement par l'ADEME et le GAL Haute Mayenne. Pour en savoir plus. Aurélie Fauque - synergies-eedd@orange.fr

Lancement du module Sulitest sur l'ODD 12 – économie circulaire

Le SULITEST est une plateforme qui a pour objectif de «supporter l'extension des connaissances, compétences et mentalités qui motivent les individus à devenir profondément engagé à construire un futur durable ainsi qu'à prendre des décisions informées et efficaces ». Elle fournit aux citoyens et organisations des outils pour accroître leur apprentissage des enjeux globaux et les aide à contribuer aux ODD en améliorant leur connaissance de ceux-ci. En collaboration avec l'ONU-Environnement et avec le soutien de Brune Poirson, Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire et vice-présidente de l'Assemblée des Nations Unies pour l'Environnement, SULITEST a lancé au mois de mai un nouveau module spécialisé sur l'ODD 12 - Établir des modes de consommation et de production durables, centré sur l'économie circulaire. l'école Kedge Business School et l'association OREE, toutes deux adhérentes du Comité 21, ont contribué à l'élaboration de ce module avec d'autres experts. Ce nouveau module de 20 questions vise à sensibiliser et à développer les connaissances sur les principaux concepts et défis de ce domaine. Faites partie des nouveaux testeurs et ambassadeurs de ce module de 20 questions ! Pour en savoir plus. Jean-Christophe Carteron - jccarteron@kedgebs.com

CPU-CGE-RéUniFEDD : rendez-vous au colloque « Devenir actrices et acteurs d’un monde qui change », les 9 et 10 juillet

La Conférence des Présidents d'Université, en partenariat avec le RéUniFEDD et la Conférence des Grandes Ecoles, organise, les 9 et 10 juillet à la Maison des Universités (Paris 5e), un colloque intitulé « Devenir actrices et acteurs d'un monde qui change », afin de proposer un regard à la fois critique et innovant sur les activités en lien avec l'éducation au développement durable et les moyens à mettre où déjà mis en oeuvre pour mener à bien les transitions nécessaires dans le monde universitaire (reconstructions professionnelles, formations, nouveaux outils...). Ce colloque s'inscrit dans la lignée des précédents (« Préparer au monde demain », « Curriculum et ODD»), et s'intéresse plus particulièrement sur les modalités de prise en compte des Objectifs de développement durable, ainsi que des compétences requises pour l'éducation au développement durable. Il mettra également en lumière des propositions liées à des projets, des expérimentations, et des recherches-actions collaboratives en lien avec les ODD. Au programme : conférences, ateliers, présentation d'initiatives et d'outils innovants, temps d'échanges... Consulter le programme. Inscriptions : Cristina Joaquim - cristina.joaquim@cpu.fr

La Conférence des Présidents d'Université, en partenariat avec le RéUniFEDD et la Conférence des Grandes Ecoles, organise, les 9 et 10 juillet à la Maison des Universités (Paris 5e), un colloque intitulé « Devenir actrices et acteurs d'un monde qui change », afin de proposer un regard à la fois critique et innovant sur les activités en lien avec l'éducation au développement durable et les moyens à mettre où déjà mis en oeuvre pour mener à bien les transitions nécessaires dans le monde universitaire (reconstructions professionnelles, formations, nouveaux outils...). Ce colloque s'inscrit dans la lignée des précédents (« Préparer au monde demain », « Curriculum et ODD »), et s'intéresse plus particulièrement sur les modalités de prise en compte des Objectifs de développement durable, ainsi que des compétences requises pour l'éducation au développement durable. Il mettra également en lumière des propositions liées à des projets, des expérimentations, et des recherches-actions collaboratives en lien avec les ODD. Au programme : conférences, ateliers, présentation d'initiatives et d'outils innovants, temps d'échanges... Consulter le programme. Inscriptions : Cristina Joaquim - cristina.joaquim@cpu.fr

Vers un réseau fédérateur régional de formation et d’éducation aux compétences et aux Objectifs de développement durable (FECODD)

Le RéUniFEDD, association qui fédére les actions de Formation et l'Éducation au Développement Durable dans les établissements d'enseignement supérieurs, en lien avec la Conférence des Présidents d'Université et la Conférence des Grandes Ecoles, lance le projet FECODD. L'objectif global du projet consiste à expérimenter, recenser, impulser et mettre en synergie des actions et des dispositifs d'EDD utilisant des outils issus des ODD et/ou des compétences Développement Durable (DD & RS) dans une perspective de recherche-action-formation. Ses différentes déclinaisons visent particulièrement : un volet accompagnement des enseignants et des formateurs avec co-production d'outils et de méthodes, suivis d'expérimentations, recensement de l'existant ; un volet « réseautique » avec partage, mise en lien et synergie via des fédérations d'acteurs et dans une visée d'intelligence collective et territoriale ; un volet formation associé à une dimension recherche, dans une perspective collaborative de recherche-action-formation à visée émancipatrice. Des actions sont en cours : dispositifs expérimentaux dans l'ESPE-AMU, dans le réseau EDD du rectorat de l'académie d'Aix-Marseille et dans des réseaux régionaux d'intelligence collective. Et d'autres sont en projet pour développer des synergies au sein d'AMU et avec d'autres acteurs de l'éducation et de la formation de la Région Sud-PACA. Pour en savoir plus. Alain Legardez - alain.legardez@univ-amu.fr

La 2ème session du MOOC «Objectifs de développement durable - Ensemble, relevons le défi ! » est lancée !

Produit et coordonné par UVED et de nombreux établissements partenaires dont le Comité 21, ce MOOC s'adresse à tous les citoyens. La 1ère session du MOOC jouée en 2018 a connu un grand succès, avec 13 248 inscrits et le prix du meilleur MOOC conçu par une université/école lors des MOOC of the Year 2018. La 2ème session, accessible dès le 23 septembre 2019 sur la plateforme FUN, sera mise à jour (conseils de lecture, quiz, exercices de réflexion) et enrichie de 3 nouvelles vidéos. Toujours composé de 4 semaines, le MOOC divulguera en avant-première les principales conclusions du rapport mondial sur le développement durable (GSDR, Global Sustainable Development Report) et vous permettra de mieux comprendre les 17 ODD, de connaître les actions possibles pour vous engager ou renforcer votre engagement, de disposer d'une grille de lecture complète sur les défis à relever par toutes les organisations, de savoir ce qu'il est possible de faire individuellement et collectivement, à l'échelle locale, nationale et mondiale pour atteindre ces objectifs, et d'aller plus loin dans vos réalisations ou dans vos démarches. Les inscriptions sont ouvertes à tous. Le Comité 21 est coordonnateur de la 4ème semaine « Les acteurs s'emparent des ODD». Pour en savoir plus - Inscriptions. Contact : mooc@fondation-uved.fr

La vie de l'association
 
Adhérents : ne manquez pas notre Assemblée générale le 20 juin !

Près de 25 ans après sa création, le Comité 21 a lancé une réflexion sur la transformation de son modèle : actualisation de son objet social, ses statuts, simplification des barèmes de cotisations, sa gouvernance, son offre... L'Assemblée générale extraordinaire du 30 novembre 2018 a permis d'entériner de nouvelles bases pour notre réseau afin d'accroitre son utilité et son attractivité et faire face aux défis inédits de demain. Avec ses nouveaux statuts, le Comité 21 a actualisé son objet social « Contribuer à la transformation économique, écologique et sociétale des organisations et des territoires, en apportant une expertise des sujets émergents ». L'association devient désormais un groupe associatif composé de plusieurs établissements jouissant d'une certaine autonomie de programme et de budget. Actuellement il existe deux établissements : le national basé à Paris et le Grand Ouest basé à Nantes. Par ailleurs, une simplification des barèmes de cotisation donne la possibilité d'adhérer « à la carte » : soit à un seul établissement (en fonction de l'intérêt pour le programme et les activités qu'il propose), soit au Comité 21 dans sa globalité (et ainsi profiter de l'ensemble des programmes et activités de tous les établissements. Et pour finir, le Comité 21 a décidé de créer un cinquième collège d'adhérents formé de citoyens qui sera présenté officiellement le 20 juin. Le Conseil d'administration du Comité 21 sera également complètement renouvelé. A vos candidatures ! Pour en savoir plus. Anne Page - page@comite21.org

Bienvenue aux nouveaux adhérents !

En perspective de cette AG, le Conseil d'administration s'est réuni le 5 juin afin de valider 17 nouvelles adhésions au sein des 4 collèges historiques, et 32 adhésions de citoyens, le tout nouveau collège du Comité 21. Nous sommes heureux d'accueillir au sein de notre réseau :
Entreprises
: AJ Projets & Formation, ENEDIS, Equosphère, Fedepom, Fédération Française des assurances - FFA, Global Compact, GreenCity Tour, Maillage, Lapsaé, Valérie Jouan (consultant).
Collectivité : Agglomération Creil Sud Oise
Associations
: Care France, Equalis, Le Rameau, Oasis Environnements
Etablissements enseignement supérieur
: CGE (Conférence des grandes écoles), Université PSL.
Citoyens
: Allibert Laure, Bapteste Dominique, Benand Corinne, Cabrera Olivier, Cadon Sarah, Cerceau Cyrille, Chauffray Catherine, De Garidel Audrey, Denis Marine, Dubois Alain, Duchaussoy Hugues, Durieux Léa, Gourdin Marie-Laetitia, Guillemer Albert, Guizol Audrey, Jaunay André, Kamelgarn Daniel, Lafiteau Laurence, Le Paih Magali, Lebourg Juliette, Laporte Jacques, Maisano Sandrine, Marchon Florence, Menage Carine, Parmantier Xavier, Peguillan Catherine, Riom Tristan, Senlis Virginie, Stock Olivier, Valleraye Joëlle, Warnery Antoine, Zwang Aurélie.

Bienvenue à Elsa Charon au poste de responsable Territoires !

Après avoir réalisé des études en stratégies territoriales (Sciences Po Paris) et urbanisme (la Sorbonne), Elsa Charon s'est spécialisée sur les projets d'aménagement durable et de développement urbain. Travaillant à différentes échelles (État, Régions, Départements, EPCI, Communes, quartiers), ses différentes missions en cabinet de conseil (SCET, Espelia) lui ont permis d'acquérir en 4 ans une excellente connaissance des collectivités territoriales ainsi que des compétences en chefferie de projet, planification, stratégie de développement, faisabilité de projets d'aménagement et évaluation de politiques locales. Elle met aujourd'hui son expertise au service des collectivités pour les sensibiliser et les accompagner dans la mise en oeuvre de leur transition écologique à travers notamment les ODD et leurs 169 cibles. Depuis mai 2019, en tant que responsable du pôle Territoires au Comité 21, elle balaie de manière transversale tous les aspects des politiques territoriales sous le prisme du développement durable. charon@comite21.org

Le Comité 21 en action
AU NATIONAL
Le Tour de France des ODD reprend !

Le Comité 21 sera en Guyane du 24 au 28 juin pour intervenir sur 3 étapes différentes : Saint-Georges (25 juin), Mana (27 juin) et Cayenne (28 juin). Au programme : présentation d'initiatives de porteurs de projet locaux et débat autour de leurs liens avec les ODD (sur des sujets aussi variés que l'emploi/ insertion, l'ESS, l'éducation, la santé, l'agriculture responsable, la culture locale...), décryptage de grands projets phares et sujets locaux sous le prisme des ODD et ateliers participatifs (grands projets d'aménagement, programme de santé, préservation de la culture locale...), et animation grand public autour du développement durable (conférence sur les méthodes d'agriculture durable, stands, ateliers et expositions, animation musicale, moments festifs). L'objectif ? Montrer en quoi la Guyane est particulièrement concernée par les ODD et en quoi elle contribue déjà à y répondre, tout en regardant vers l'avenir et les progrès à accomplir. Elsa Charon - charon@comite21.org
Les principaux partenaires : Agence Française de Développement, Banque des Territoires (CDC), DREAL Guyane, Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères (MAE), ADEME, mairies de Mana, Saint-Georges, et Collectivité Territoriale de Guyane.

Notre rentrée de septembre : un guide méthodologique d’appropriation de l’Agenda 2030 pour les collectivités territoriales !

Le Comité 21 sortira le 25 septembre, date anniversaire des ODD, prochain un « Guide méthodologique d'appropriation de l'Agenda 2030 par les collectivités territoriales françaises ». Ce guide est le fruit d'un travail collectif avec les adhérents du Comité 21 et une quinzaine de partenaires*. Il a pour ambition d'être un outil pour s'approprier (connaitre & utiliser) les 17 ODD ainsi que les 169 cibles, pour que l'Agenda 2030 devienne un outil de pilotage des politiques publiques. A travers des témoignages de collectivités, pionnière dans l'exercice d'intégration des ODD, il vise également à partager des retours d'expériences réussies de tous niveaux de collectivités. Elsa Charon - charon@comite21.org
Les partenaires : l'Association des Départements de France, l'Association des Maires de France, l'Association Nôtre Village, l'Association des Petites Villes de France, la Caisse des dépôts, le CEREMA, Cités Unies France, le Commissaire général du développement durable (Ministère de la Transition écologique et solidaire), la Délégation pour l'action extérieure des collectivités territoriales (Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Partenariat Français pour l'Eau, le Rameau, Régions de France, l'Association Villes de France.

10 octobre : une journée entière de « Mise en oeuvre des Objectifs de développement durable »

Le 10 octobre prochain, le Comité 21 convie à Paris l'ensemble de ses adhérents à une journée multi acteurs consacrée aux Objectifs de développement durable. Fin septembre, le Président de la République présentera à l'ONU la feuille de route nationale des ODD. Nous proposerons de décrypter le contenu de cette feuille de route et, à travers des ateliers entre pairs et multi acteurs, de comprendre comment chacun peut contribuer à sa mise en oeuvre. Réservez dès maintenant votre journée du 10 octobre ! Sarah Dayan - dayan@comite21.org

Nouvelle réunion du Comité de prospective le 5 juin

Le Comité de prospective du Comité 21, présidé par l'économiste Philippe Dessertine, directeur de l'Institut de haute finance, s'est réuni le 5 juin dernier. Dans la perspective du rapport sur « La Grande transformation : moteurs et leviers » dont il a entrepris l'élaboration, cette réunion a permis de débattre d'un projet de structure de cet ouvrage. Outre une partie consacrée aux freins et leviers de la Transformation, il abordera la question de la radicalité, de la mise en mouvement et des moyens de sa mise en oeuvre. Une table-ronde « (Se) Transformer ou s'éteindre » aura lieu en début de matinée lors de l'Assemblée générale du Comité 21, le 20 juin prochain. Georges Ribière - ribière@comite21.org

Pour tout savoir sur le programme Adaptation aux changements climatiques

Le programme Adaptation aux changements climatiques est destiné aux adhérents du Comité 21 qui souhaitent s'engager et être accompagnés dans la mise en oeuvre de leurs stratégies d'adaptation, mais aussi échanger des bonnes pratiques et acquérir des connaissances sur les enjeux de l'adaptation. Organisés sous différents formats (présentations, travaux de groupe, visites de terrain, participation à des colloques nationaux, échanges avec des experts scientifiques...), ces ateliers ont permis d'aborder différentes thématiques (définition de l'adaptation, ses indicateurs ou encore sa place dans les négociations internationales). Après une visite de terrain à Angers le 17 mai 2019 (6ème atelier), deux nouveaux ateliers auront lieu à l'automne et seront l'occasion d'aborder les sujets de la biodiversité, ainsi que des freins et leviers à l'action en termes d'adaptation. Début 2020, un colloque sera réalisé à l'issue de cette première phase afin de capitaliser sur les différents thèmes évoqués et entamer la seconde phase de cette activité structurante de l'association. Ce programme est réalisé avec l'appui de Guillaume Simonet, coordinateur du RECO (Réseau d'expertise sur les changements climatiques en Occitanie). Véritable interface entre experts scientifiques, décideurs publics et société civile, le RECO a pour vocation d'appuyer les décideurs publics dans leurs décisions sur les changements climatiques, et transférer la connaissance scientifique à un plus large public. Retrouvez les actualités, événements et publications du Réseau dans sa première Infolettre, publiée au Printemps 2019. Guillaume Simonet - simonet.guillaume@ymail.com et Virginie Hugues - hugues@comite21.org

Les Actes du 2ème colloque Science et Société « Pour l’adaptation des territoires aux changements climatiques » sont disponibles !

Le Comité 21 a participé à cet événement national, organisé par le GREC-Sud et Air Climat, les 17, 18 et 19 décembre 2018 à Marseille, en y invitant ses adhérents dans le cadre du 3e atelier du programme Adaptation aux changements climatiques. Sarah Schönfeld, directrice du Comité 21 National, a également participé à la table ronde sur l'articulation entre les différentes strates territoriales pour le déploiement des actions d'adaptation et d'atténuation. Cet événement multi-acteurs a rassemblé autour de plusieurs tables rondes des élus, des scientifiques, et des chercheurs afin de diffuser la connaissance et les résultats de leurs travaux, sensibiliser aux enjeux environnementaux, et appuyer les décideurs publics dans l'élaboration des stratégies d'adaptation de leurs territoires. De grandes lignes directrices ont pu être identifiées afin d'orienter les politiques d'adaptation, telles que s'appuyer sur les solutions fondées sur la nature, les Objectifs de développement durable, encourager les échanges multi-acteurs et la co-construction des stratégies et plans d'action. Télécharger les actes. Virginie Hugues - hugues@comite21.org

GRAND OUEST
Appel à intérêt Comité 21 Grand Ouest sur les Objectifs de développement durable

Les Objectifs de développement durable (ODD) constituent un nouveau cadre de lecture pour les démarches et projets de développement durable. Il présente l'avantage d'être applicable par les acteurs publics comme privés. Ils constituent ainsi une opportunité double : réinterroger ses actions et constituer une base de dialogue commune entre acteurs d'un territoire. La DREAL des Pays de la Loire, avec le soutien du Comité 21 Grand Ouest, organisera au second semestre un cycle de rencontres départementales « Accélérons ensemble les transition(s) - Une nouvelle dynamique territoriale grâce aux objectifs de développement durable ». Ce sera l'occasion pour les acteurs du territoire, d'une part, de s'informer et de s'approprier les ODD et, d'autre part, de voir le lien entre les initiatives existantes dans les territoires et cette nouvelle grille de lecture. Vous avez commencé à vous intéresser aux ODD ? Faites-le nous savoir. Merci de transmettre vos retours d'expérience pionniers, vos questionnements et attentes sur le sujet. Antoine Charlot - charlot@comite21.org

Agenda du Comité 21
 

5/06 à Paris : atelier « L'Agenda 2030, leviers de performance de mon entreprise : comment utiliser les ODD pour définir ma stratégie ? »
7/06 à Strasbourg : intervention à la plénière « La RSE : un outil stratégique lié aux enjeux de demain » au congrès annuel de la Fédération Française des négociants en pomme de terre, ail, oignon et échalote
12/06 à Paris : formation « Le B.A-BA du dialogue avec les parties prenantes »
13/06 à Bpifrance : débat « Les gouvernances dans la loi d'orientation des mobilités : vers un partage des responsabilités »
20/06 à Paris : Assemblée générale du Comité 21
24-28/06 en Guyane : Etape du Tour de France des ODD en Guyane
25/06 à la Roche sur Yon : atelier-débat du Grand Ouest « Zéro-Déchet dans mon organisation : c'est possible et rentable ! »
2/07 : conférence en ligne Grand Ouest « La prospective territoriale ou l'art d'imaginer les futurs »
3/07 à Paris : formation « Diplomatie de l'environnement et du climat : les fondamentaux»
4/07 dans le Tarn : journée de formation du Département du Tarn aux ODD
5/07 à Nantes : rencontre Grand Ouest « Loire-Atlantique : agir pour la santé environnementale »
19/09 à Bpifrance : débat « Les échelles de l'adaptation aux changements climatiques»
26/09 à Paris : intervention au colloque Réseau GESAT, réseau national des prestataires du Secteur du Travail Protégé et Adapté
2/03 à Paris : formation « Adaptation aux changements climatiques »

Formations du Comité 21
 
12 juin à Paris : Le B.A-BA du dialogue avec les parties prenantes

Le dialogue avec les parties prenantes est devenu un axe essentiel dans le déploiement d'une politique de développement durable. C'est un exercice qui suscite souvent beaucoup d'attentes et d'interrogations. C'est pourquoi il doit être dûment préparé en amont pour que les équipes dirigeantes et opérationnelles qui s'y engagent, ainsi que leurs parties prenantes, soient à même de remplir les objectifs à l'origine de la démarche. Cette formation propose de découvrir les enjeux du dialogue avec les parties prenantes ; maîtriser la méthodologie de mise en oeuvre d'une démarche de dialogue avec les parties prenantes (cadrage de l'initiative, identification des parties prenantes, communiquer, évaluation...), s'inspirer de témoignages et de bonnes pratiques ; être en capacité d'animer un dialogue avec des parties prenantes. Elle s'adresse aux facilitateurs, dirigeants et opérationnels issus d'entreprises, de fédérations, ou de collectivités... et est dispensée par Sarah Dayan, responsable Engagement des organisations. Pour en savoir plus - Inscriptions encore possibles. Sarah Dayan - dayan@comite21.org

3 juillet à Paris : Diplomatie de l’environnement et du climat - les fondamentaux

Avant la conférence de Rio de 1992, la diplomatie environnementale n'existait pas, sauf à travers des accords bilatéraux ou multilatéraux spécifiques visant surtout la maîtrise de pollutions. A partir des trois conventions signées à Rio (climat, biodiversité, désertification), trois branches diplomatiques nouvelles sont nées, d'une part de l'ONU, d'autre part des multiples conférences et accords intermédiaires organisés dans les différentes régions du monde, destinées à nourrir les avancées onusiennes. Les délégations de chaque pays se sont étoffées au point de disposer d'ambassadeurs spécifiques qui représentent leur pays dans toutes les négociations. Mais bien au-delà de la représentation des Etats, la diplomatie environnementale impacte les décisions des grands acteurs de la société civile. Ce mouvement environnemental a fait naître une gouvernance mondiale qui, dans ce monde de plus en plus fragmenté, reste vivace parce que les enjeux liés à la planète dépassent les tentatives actuelles de repli. Que vous soyez managers ou décideurs d'entreprises, élus ou responsables administratifs de collectivités, directeurs ou chargés de mission d'ONG, cette formation vous donnera l'indispensable bagage pour comprendre les enjeux de ce siècle et les envisager pour votre organisation au-delà des discours généraux. La formation est dispensée par Bettina Laville, présidente du Comité 21. Pour en savoir plus - Inscriptions. Sarah Schönfeld - schonfeld@comite21.org

2 octobre à Paris : Adaptation aux changements climatiques
Les changements climatiques sont le reflet d'une évolution sociale, économique et environnementale de notre planète sans précédent. Face à l'accélération du phénomène, les territoires n'ont pas d'autres choix que de s'adapter en se réorganisant. L'adaptation aux changements climatiques (ACC) permet de réfléchir sur la manière d'entamer une transformation pour préparer les territoires (aménagements, formes urbaines) aux impacts climatiques ; faire évoluer les pratiques (activités, modes de production) vers une société sobre en carbone ; modifier la gouvernance et les comportements pour gérer durablement les ressources. Malgré les lois, les discours et les projets, traduire l'ACC en actions reste un défi. La formation souhaite apporter des clés pour mieux interpréter l'ACC, être en capacité d'imaginer des pistes de solutions innovantes et pouvoir les intégrer dans un plan climat ou un projet à l'échelle d'un territoire. La formation est dispensée par Guillaume Simonet, expert en adaptation aux changements climatiques, animateur du programme ACC du Comité 21 et coordonnateur du Réseau d'Expertise sur les Changements climatiques en Occitanie. Pour en savoir plus - Inscriptions. Virginie Hugues - hugues@comite21.org
Le Comité 21 partenaire
 
« Les marathons du Faire ensemble » de la Fonda

Dans le cadre de son programme « Faire ensemble 2030 » auquel participe le Comité 21, La Fonda a organisé ces derniers mois plusieurs séances de travail avec ses adhérents et ses partenaires sur les thèmes de l'éducation, de la santé et de l'énergie, en référence chacun à l'ODD correspondant et à sa mise en oeuvre. Afin de poursuivre ces travaux plus spécifiquement sur la « coopération entre les acteurs », elle organise les 18 et 19 juin prochains à Paris deux journées intitulées « Les marathons du Faire ensemble », destinées aux porteurs de projets dans les domaines de la santé inclusive, de l'habitat et l'énergie ou de l'éducation qui souhaitent faire converger leurs initiatives en adoptant une « stratégie d'impact collectif » pour renforcer la mise en oeuvre de leur Agenda 2030 du développement durable. Pour en savoir plus.

Le Comité 21, partenaire du Sommet Virtuel du Climat

Initié par l'APCC (Association des Professionnels en Conseil Climat, Energie et Environnement), et co-porté avec l'ADEME, l'ABC, CEREMA et CINOV, le Sommet Virtuel du Climat, 1er événement 100% en ligne dédié au climat, se déroulera du 18 au 28 novembre 2019. A destination des entreprises, collectivités et acteurs de la finance, cet événement sera composé d'une trentaine de webconférences et d'une journée de salon virtuel. Les webconférences s'articuleront autour d'interventions d'experts et de témoignages, afin de fournir des clés de réponses et des leviers d'actions concrets aux organisations pour leur permettre de mieux passer à l'action face aux problématiques du changement climatique. Le salon virtuel quant à lui sera l'occasion pour les participants, intervenants et sponsors, d'interagir librement. Dans ce contexte, ses membres ont droit à une réduction de 15% sur les 3 packs Sponsor Officiel, Sponsor & Salon. Un appel à candidature pour organiser des webconférence a été lancé; n'hésitez pas à candidater. Pour en savoir plus.

Candidatez à la 6e édition des Trophées des campus responsables !

Face aux défis sociaux et environnementaux, l'enseignement supérieur est à l'avant-garde pour penser et construire les alternatives de demain. Les Trophées des campus responsables visent à mettre en avant des solutions éprouvées et innovantes aux enjeux de développement durable. Pour les universités, les Trophées sont un moyen de démontrer leur engagement sur les 17 Objectifs de développement durable des Nations Unies. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 30 novembre 2019. Pour en savoir plus.

Remise des Trophées des Territoires Equitables

Le Comité 21 est partenaire des Trophées des Territoires Equitables à Alfortville, lancés par Commerce Équitable France, Max Havelaar France, et FAIR[e] un monde Équitable, qui valorisent, à l'occasion des 10 ans de Territoires de Commerce Équitable, les actions remarquables des collectivités en faveur de la commande publique et des politiques équitables. Le 16 mai dernier, Sarah Schönfeld, directrice du Comité 21, a remis le « Prix de la coopération entre acteurs locaux du territoire » à Christiane Bouchart, Conseillère municipale déléguée à l'économie sociale et solidaire et au commerce équitable, vice-Présidente de Lille Métropole chargée du développement durable. En tant que premier réseau multi-acteurs, le Comité 21 a naturellement été désigné pour récompenser la collectivité pour l'excellence de ses pratiques notamment en termes de subsidiarité et de co-construction avec les habitants, tant sur ses politiques internes que ses projets urbains. Pour en savoir plus.

3 questions à ...
Elisabeth Freytag-Rigler et Wolfram Tertschnig, co-présidents du Réseau européen de développement durable

Pouvez-vous présenter le réseau ESDN et son rôle dans la réalisation des Objectifs de développement durable en Europe ?

Le Réseau européen de développement durable (ESDN) est un réseau paneuropéen d'acteurs publics impliqués dans les stratégies de durabilité et/ou la mise en oeuvre de l'Agenda 2030 des Nations Unies aux niveaux national et supranational. Le ESDN promeut le développement durable, facilite les échanges de bonnes pratiques en Europe et conseille les décideurs publics des instances nationales et européennes. Il a pour objectif d'intégrer les problématiques de développement durable dans l'élaboration des politiques publiques nationales et supranationales, et de manière plus globale, dans les différents cycles de direction. Le ESDN sert aussi de « chambre de compensation » sur les stratégies de développement durable nationales et les mécanismes de gouvernance entrepris par de nombreux gouvernements à travers l'Europe pour mettre en oeuvre le développement durable et plus récemment, l'Agenda 2030 et les Objectifs de développement durable.

Après les élections européennes, que pourrait-il être fait pour faciliter la mise en oeuvre de l'Agenda 2030 dans les pays européens ? Comment les décideurs publics pourraient être encouragés à s'impliquer dans ce processus ?

Le ESDN, en accord avec les conclusions du Conseil des affaires générales d'avril 2019 « Vers une Union toujours plus durable à l'horizon 2030 », soutient que l'Union Européenne devrait travailler sur une stratégie de mise en oeuvre complète et globale qui présenterait des délais, des objectifs et des mesures concrètes pour refléter l'Agenda 2030 et intégrer les ODD dans toutes les politiques européennes, internes et externes. L'UE était l'une des forces motrices dans l'adoption de l'Agenda 2030 et a montré un intérêt particulier à conserver son rôle de leader dans la mise en oeuvre des 17 ODD. Les décideurs publics sont, par nature, impliqués dans ce processus. Cependant, le ESDN est convaincu que leur engagement actif et ambitieux pour la mise en oeuvre paneuropéenne de l'Agenda 2030 dépendra de plusieurs facteurs. Si l'UE décidait de mettre en oeuvre une stratégie globale avec des cibles claires, les décideurs publics de tous les Etats membres seraient renforcés dans la mise en oeuvre de leurs stratégies et actions nationales. De plus, une obligation de rapports, qui exposeraient des comparaisons des efforts de chaque Etat membre, pourrait aussi inspirer et encourager d‘autres Etats de l‘UE à accroitre leurs efforts nationaux. Enfin, les élections européennes ont clairement envoyé un signal pro-européen, en surlignant quelques problématiques clés incluant l'inquiétude croissante des citoyens concernant l'environnement, le changement climatique et la durabilité. Cette pression publique peut également inciter les décideurs publics à s'engager personnellement dans le processus et accroître la mise en oeuvre des efforts à chaque niveau pour atténuer les inquiétudes des citoyens.

Pouvez-vous illustrer une politique publique d'un pays européen qui s'est engagé en faveur de l'Agenda 2030 ?

Il n'y a pas vraiment de « best-in-class », mais de nombreuses initiatives pertinentes à travers l'Europe et adaptées aux contextes nationaux. Cependant, selon les « Profils Pays » sur le site ESDN, beaucoup d'Etats membres ont des stratégies et des mécanismes de gouvernance en place pour la mise en oeuvre de l'Agenda 2030 et des ODD. Une grande partie de ces mécanismes et leurs mises en oeuvre peuvent être menés par les cabinets de Premiers Ministres. Concernant l'Union Européenne, le gouvernement finnois entrant devrait être un vrai modèle.

www.sd-network.eu

Pour en savoir plus
OCDE : rapport « Mesurer la distance à parcourir pour atteindre les cibles des ODD 2019 »

Où en sont les pays de l'OCDE dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) ? L'objet du rapport de l'OCDE « Mesurer la distance à parcourir pour atteindre les cibles des ODD 2019 » (« Measuring Distance to the SDG Targets 2019 : An Assessment of Where OECD Countries Stand ») est d'aider les pays membres à faire le point et à cerner les domaines dans lesquels ils doivent fournir des efforts supplémentaires pour réaliser l'Agenda 2030, notamment en matière de lutte contre la pauvreté, d'emploi des jeunes, d'éducation et de formation, d'égalité femmes-hommes et de compétences en calcul. Ce rapport permet de comparer les progrès accomplis par les pays dans la réalisation des 17 ODD et des cibles associées. On retiendra les principales constations : 14% de la zone OCDE vit dans une relative pauvreté ; 14% des jeunes sont inactifs et sans formation ; la part des femmes dans les organes institutionnels est toujours faible, 6% des femmes déclarent avoir subi des violences conjugales dans l'année. A noter qu'au regard du manque de données, environ un tiers des cibles des ODD ne peut être mesuré, surtout les objectifs environnementaux ; un point à corriger lorsque l'on sait que plus de la moitié des cibles fixées pour 2030 revêtent une dimension transnationale, autrement dit que leur réalisation dans un pays rejaillira sur d'autres ou sur les biens mondiaux comme le climat. Pour en savoir plus (english). 146 pages.

Comité européen des régions : une étude sur l’appropriation des ODD dans les territoires

Publié le 11 avril dernier, ce rapport intitulé « A territorial approach for the implementation of the SDGs in the EU - The role of the European Committee of the Regions »* et auquel le Comité 21 a participé en décembre dernier, fait état des Objectifs de développement durable (ODD) dans l'Union européenne, en y incluant le rôle des territoires dans leur réalisation. L'étude propose également des pistes de réflexion quant au rôle potentiel du Comité européen des régions dans la mise en oeuvre des ODD au sein de ces territoires. Selon l'étude, les autorités locales et régionales ont un rôle majeur dans la réalisation de l'Agenda 2030 puisque 65% des 169 cibles visées par les ODD ne peuvent être atteintes sans elles. Cette responsabilité fait d'elles des acteurs privilégiés des politiques de développement durable nationales, mais aussi européennes. Une attention particulière doit cependant être accordée à l'adaptation des stratégies, cibles et outils en fonction des différents niveaux de territoires. Plusieurs études de cas mettent en lumière les obstacles rencontrés par les autorités locales et régionales (aspect financier, manque de continuité des politiques publiques, gouvernance multi-niveaux, indicateurs de suivi...). Le rapport émet ensuite des recommandations stratégiques à destination de l'UE et des collectivités. Il propose enfin des solutions pour renforcer le rôle du Comité européen des Régions dans la mise en oeuvre des ODD. Pour en savoir plus (english). 100 pages.
*« Une approche territoriale pour la mise en oeuvre des ODD dans l'UE - Le rôle du Comité européen des régions »

SDSN : Paris, 7e rang des grandes villes européennes en matière de développement durable

Le Réseau des Nations-Unies de Solutions pour le Développement Durable (SDSN), en partenariat avec le Centre pour le développement durable du Brabant (Telos, Université de Tilburg), a publié le tout premier rapport des villes européennes sur les ODD. Ce rapport compare 45 grandes villes européennes et établit un classement en fonction de leurs performances sur les 17 ODD à l'aide de 56 indicateurs et des données provenant de grands organismes internationaux et locaux. Paris est ainsi classée 7e derrière les capitales scandinaves, Zurich et Lyon, et devant Bordeaux et Marseille. Elle obtient les meilleurs résultats concernant les ODD 6 et 7 (eau / énergie), mais des progrès sont à faire pour les ODD 12 et 13 (consommation et production responsable / changements climatiques). Parmi les enjeux majeurs, on notera la pollution et les émissions de CO2 ainsi que l'accès inégal au logement. Cependant, le rapport précise qu'aucune des villes étudiées, même les mieux classées, n'a encore atteint les 17 ODD. Une carte interactive est également disponible en ligne. Pour en savoir plus (english) - 66 pages.

ONU : une plateforme sur les partenariats et engagements relatifs aux ODD !

Afin de répondre aux enjeux de l'Agenda 2030, l'Organisation des Nations Unies a récemment lancé la « Plateforme des Partenariats pour les ODD ». Cette plateforme répertorie à ce jour pas moins de 4 668 partenariats et engagements multi-acteurs à travers le monde. Elle a pour objectif de favoriser le partage de connaissances, d'expertise et de bonnes pratiques entre tous les acteurs oeuvrant pour l'atteinte des 17 ODD. Chaque initiative est répertoriée sous forme de fiche-projet que les acteurs sont invités à mettre régulièrement à jour pour que les visiteurs du site puissent suivre l'évolution du projet. Des appels à contribution seront aussi régulièrement lancés pour recenser et mettre en avant d'autres actions. Pour en savoir plus (english).

My World, le sondage mondial de l’ONU sur les ODD !

My World est une enquête mondiale des Nations Unies qui vise à faire entendre la voix des citoyens du monde entier et les intégrer dans les débats officiels sur les Objectifs de développement durable (ODD). Un sondage d'ampleur égale avait eu lieu en 2015 pour demander aux citoyens de choisir les thématiques des ODD. Cette fois-ci, My World 2030 se propose comme un outil de suivi de la mise en oeuvre des ODD dans le monde, ceci afin de rendre des comptes et inciter les gouvernements et les institutions à aller plus loin. Afin que chaque personne ait « son mot à dire » sur la réalisation des ODD, il est possible de répondre anonymement en ligne sur la plateforme. Pour en savoir plus.

Près de 1000 initiatives en France pour la SEDD 2019 !

La Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD) est une initiative qui a lieu chaque année du 30 mai au 5 juin et qui vise à promouvoir et faciliter l'organisation d'évènements en lien avec le développement durable en Europe. La SEDD s'inscrit pleinement dans l'Agenda 2030 et participe à sa mise en oeuvre en suscitant l'organisation d'activités de terrain en lien avec les Objectifs de développement durable. Tous les acteurs souhaitant s'engager sont invités à participer et inscrire leur évènement ou activité sur la plateforme dédiée. La SEDD sert de chapeau aux semaines du développement durable qui existent déjà en France, en Allemagne et en Autriche. Elle invite donc tous les pays européens à se mobiliser en faveur du développement durable de manière conjointe en mettant en avant des projets locaux. Cette année en France, le ministère de la Transition écologique et solidaire, qui coordonne l'évènement, a choisi pour thème l'ODD 10 - Réduction des inégalités, en cohérence avec la présidence française du G7 2019. En effet, si des mécanismes de solidarité, de protection des droits humains et de redistribution existent en France, la réduction des inégalités reste un défi majeur. Les inégalités sont particulièrement fortes en matière d'éducation, d'emploi, de formation et de santé. Lors de l'évènement de clôture de cette SEDD, auquel le Comité 21 était présent, l'accent a été mis sur des projets en lien avec l'égalité femmes-hommes et l'économie circulaire et solidaire. Au total, 988 projets ont été inscrits sur la plateforme française. Pour en savoir plus.

CNIS : actualisation du tableau de bord des indicateurs de suivi national des ODD

A l'issue d'une concertation initiée en 2017 sous l'égide du Conseil National de l'Information Statistique (CNIS) au sein du groupe de travail « La déclinaison française des indicateurs de suivi des Objectifs de développement durable », l'Insee a mis à disposition en ligne un tableau de bord regroupant les 98 indicateurs de suivi national des Objectifs de développement durable. Il est progressivement enrichi de fiches de métadonnées pour chacun des indicateurs qui permettront ainsi de dresser un panorama de la situation en France concernant les ODD et serviront à l'élaboration de la feuille de route national, qui sera présentée en septembre prochain par Emmanuel Macron lors de l'anniversaire de l'Agenda 2030, le 25 septembre prochain. Pour en savoir plus.

WECF France : une série de webinaires sur les ODD à suivre !

En collaboration avec une pluralité d'acteurs issus de différents secteurs, WECF France organise à partir de mai 2019 une série de webinaires sur les Objectifs de développement durable. Ces séances de webinaires apporteront aux participants un socle de connaissances sur les ODD ainsi que des solutions pour les intégrer dans leurs activités quotidiennes. Ces webinaires seront également un lieu d'échange de bonnes pratiques et de partage d'expériences. Après une première séance introductive sur les ODD, puis une deuxième sur l'état des lieux de l'Agenda 2030 en France, et enfin une troisième sur le genre et l'aménagement du territoire, la séance n°4 sera consacrée à l'appropriation des ODD par les territoires avec un focus sur la ville de Niort, le 11 juin. Pour en savoir plus.

Les Débats du Comité 21
13 juin : participez à notre débat « Les gouvernances dans la loi d'orientation des mobilités, vers un partage des responsabilités ? »

Le projet de loi d'orientation des mobilités, adoptée par une large majorité au Sénat le 2 avril 2019 et actuellement examinée par l'Assemblée nationale, devrait marquer un tournant dans les politiques de transports. Donner l'accès à tous les citoyens français au transport public, préserver l'environnement en favorisant les mobilités durables (douces et actives), et améliorer la santé publique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, grâce notamment aux « Zones à Faibles Emissions »... tels sont les objectifs phares du projet de la LOM. Cette loi devrait également permettre plus de dialogue entre les parties prenantes (autorités organisatrices de la mobilité, usagers, entreprises collectivités...), et donc potentiellement conduire à un partage des responsabilités pour une transformation de nos modes de déplacement. Mais qu'en est-il vraiment ? A travers l'organisation de ce débat, le Comité 21 souhaite réunir différents acteurs liés à la mobilité pour voir si les promesses de cette loi seront tenues. Se dirige-t-on vers un réel partage des responsabilités ? Sera-t-elle le socle d'une transformation plus durable des modes de transport ? Débat animé par Bettina Laville, avec les contributions de : Bruno Gazeau, président, Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports ; Patrick Oliva, co-fondateur, Paris Process on Mobility and Climate, et d'Anne Lassman-Trappier, référente sur la Loi d'Orientation des Mobilités, France Nature Environnement. Inscriptions. Virginies Hugues - hugues@comite21.org

Retour sur le débat du 28 mars « PPE, loi énergie : les orientations énergétiques françaises sont-elles à la hauteur de l'Accord de Paris sur le climat ? »

Le 28 mars, dans le cadre de notre expertise « Changements climatiques et énergétiques », s'est ouvert le premier débat du Comité 21 entièrement consacré aux thématiques énergétiques. Il s'agissait de répondre à la question « PPE, loi énergie : les orientations énergétiques françaises sont-elles à la hauteur de l'Accord de Paris sur le climat ? ». Autour de la table-ronde animée par Bettina Laville, des professionnels et spécialistes du secteur : Patrice Bruel, directeur Régulation d'EDF, Justine Peullemeule, responsable animation d'Energie Partagée, Yannick Régnier, responsable Energies & Territoires au CLER et Alexandre Roesch, délégué du Syndicat des Energies Renouvelables. Tous ont pu débattre d'une PPE très conversée, document assez technocratique jugé assez faible sur sa capacité à promouvoir les énergies renouvelables. Le sujet de la décentralisation de l'énergie a été beaucoup abordé avec un constat : des collectivités et des citoyens demandeurs actifs sur les territoires, mais peu de moyens leur étant alloués pour faciliter leurs démarches et leur permettre d'être acteurs d'une transition énergétique ne pouvant être menée par le seul Etat central. Revoir le débat - Lire le compte-rendu de l'événement (réservé à nos adhérents).

Rendez-vous du Comité 21
25 juin : Atelier-débat « Zéro-déchet dans mon organisation : c’est possible et rentable!»

Le Comité 21 Grand Ouest organise un atelier-débat à la Roche-sur-Yon avec visites et retour d'expérience de Synergies 53. En matière d'environnement, de plus en plus d'organisations se tournent vers une solution simple : ne plus produire de déchets. Sur fond de réglementation, de raréfaction des matières premières et d'un intérêt citoyen grandissant, cet objectif ambitieux représente également une source de gains financiers, et pour les entreprises la possibilité de développer de nouveaux produits. Ce cercle vertueux s'appuie sur le « Design to Cost », visant à optimiser le coût de fabrication d'un produit, tout en créant une forte valeur ajoutée. Dès lors, les organisations ont tout intérêt à développer une démarche de prévention, de recyclage et de réemploi de leurs déchets. Cette dynamique, portée à l'échelle internationale par le mouvement « zero waste » est désormais attendue par les clients mais aussi les salariés. C'est un formidable moyen de les mobiliser sur un projet commun, fédérateur et porteur de sens. Qu'est-ce que le « zéro déchet » et comment l'aborder dans son organisation ? Comment sensibiliser et mobiliser les équipes ? Est-il possible de supprimer complètement les déchets dans son organisation ? Quelles sont les bonnes pratiques ? Voici quelques-unes des questions qui seront abordées lors de cet atelier. Inscriptions (réservé aux adhérents). Alexandre Pleurdeau - pleurdeau@comite21.org

2 juillet : conférence en ligne du Comité 21 Grand Ouest « La prospective territoriale ou l'art d'imaginer les futurs »

La prospective territoriale a pour ambition d'explorer et d'interroger collectivement le futur d'un territoire. Elle ne cherche pas à prédire l'avenir mais à le préparer, en y associant étroitement l'ensemble des acteurs. Dès lors, la prospective constitue un puissant catalyseur des politiques territoriales, en apportant des clefs de compréhension sur les « futurs possibles » et en permettant aux acteurs locaux de se mobiliser autour d'une vision collective de l'avenir du territoire. En quoi la démarche de Prospective territoriale est essentielle à la définition et l'élaboration des politiques territoriales ? En quoi modifie-t-elle ou non les pratiques et décisions des acteurs politiques ? Voici quelques-unes des questions qui seront abordées lors de cet atelier avec des témoignages éclairants afin d'apporter les clefs de compréhension sur les « futurs possibles » et permettre aux acteurs locaux de se mobiliser autour d'une vision collective de l'avenir du territoire (ex. démarche Parc Naturel Brière 2060). Cette conférence est préparée avec Futurouest, membre de notre Comité d'experts et spécialiste des démarches de prospective territoriale. Inscriptions (réservé aux adhérents). Alexandre pleurdeau - pleurdeau@comite21.org

5 juillet à Nantes : rencontre « Loire-Atlantique : agir pour la santé environnementale »

Dernier rendez-vous proposé par le Comité 21 Grand Ouest dans le cadre de son cycle d'ateliers départementaux en Pays de la Loire dédié à la santé environnementale et bénéficiant du soutien du Plan Régional Santé Environnement (après la Sarthe, la Vendée, le Maine-et-Loire et la Mayenne ce 5 juin). Pour en savoir plus sur le cycle d'atelier - Informations et inscriptions. Alexandre Pleurdeau - pleurdeau@comite21.org

Retour sur l’atelier du 22 mai « Comment associer vos parties prenantes pour définir la raison d’être de votre entreprise ? »

Le Comité 21 a creusé cette question avec ses adhérents le 22 mai dernier. Etaient présents des entreprises mais aussi des associations qui se sentent concernées en tant que parties prenantes. Les échanges ont permis d'identifier les bonnes pratiques, grâce notamment au témoignage de Pierre Victoria, directeur développement durable de Veolia. Un compte rendu sous forme de fiche pratique sera mis à disposition de nos adhérents début juillet. Sarah Dayan - dayan@comite21.org

Appel à projet
L’Agence française pour la biodiversité lance un appel à manifestation d’intérêt « Espaces Générations Nature »

La France accueillera en juin 2020 le Congrès mondial de la nature de l'UICN, mettant ainsi la biodiversité au coeur de l'actualité. Habituellement réservé à ses membres et partenaires, le Congrès mondial pour la nature mettra en place cette année un « Espace Générations Nature » pour le grand public afin de faciliter une mobilisation collective. Ces espaces seront dédiés à la mise en lumière d'actions et d'engagements d'acteurs et de citoyens engagés dans la lutte contre l'érosion de la biodiversité. Afin de repérer des idées pour alimenter ces Espaces Générations Nature et les aider à se développer, l'Agence française pour la biodiversité lance un appel à manifestation d'intérêt pour identifier des projets innovants qu'elle pourrait accompagner financièrement. Tous les acteurs agissant en faveur de la biodiversité sont invités à répondre à un court questionnaire en ligne jusqu'au 15 juin 2019. Pour en savoir plus. Contact : mobilisation2020@afbiodiversite.fr

La France accueillera en juin 2020 le Congrès mondial de la nature de l'UICN, mettant ainsi la biodiversité au coeur de l'actualité. Habituellement réservé à ses membres et partenaires, le Congrès mondial pour la nature mettra en place cette année un « Espace Générations Nature » pour le grand public afin de faciliter une mobilisation collective. Ces espaces seront dédiés à la mise en lumière d'actions et d'engagements d'acteurs et de citoyens engagés dans la lutte contre l'érosion de la biodiversité. Afin de repérer des idées pour alimenter ces Espaces Générations Nature et les aider à se développer, l'Agence française pour la biodiversité lance un appel à manifestation d'intérêt pour identifier des projets innovants qu'elle pourrait accompagner financièrement. Tous les acteurs agissant en faveur de la biodiversité sont invités à répondre à un court questionnaire en ligne jusqu'au 15 juin 2019. Pour en savoir plus - Contact : mobilisation2020@afbiodiversite.fr

Appel à projets de la DG Trésor : Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique

Dans la perspective du Sommet Afrique France 2020, la DG Trésor lance un appel à candidatures pour sélectionner des projets portés par des entreprises françaises dans le domaine de la ville durable. L'appel à projets a pour objectif la réalisation de démonstrateurs de ville durable en Afrique. Il est destiné aux projets innovants à destination d'un bénéficiaire public spécialisé dans les secteurs de la ville durable (eau, déchets, énergie, qualité de l'air, mobilité verte, habitat durable, numérique...). Les projets lauréats seront financés grâce au Fonds d'études et d'aide au secteur privé (FASEP). Des critères tels que l'effet levier, l'innovation, l'appropriation locale, le soutien à l'export pour les entreprises françaises ou encore les impacts sociaux et environnementaux seront déterminants dans la sélection des projets. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 14 juin 2019, pour un lancement des projets lauréats en octobre 2019 et une présentation des premiers résultats concrets lors du sommet Afrique France en juin 2020. Pour en savoir plus.

A lire
« L’agroécologie peut nous sauver » de Marc Dufumier et Olivier Le Naire

Ingénieur agronome, Marc Dufumier découvre l'agroécologie dans les années 1960 à Madagascar, où des femmes analphabètes l'initient à une agriculture paysanne respectueuse de l'Homme et de son environnement, alors qu'en Europe l'agriculture industrielle et l'usage des pesticides commencent à s'imposer. Devenu professeur à AgroParis-Tech et expert sur des missions de terrain aux quatre coins du monde, Marc Dufumier est aujourd'hui l'un des spécialistes les plus reconnus dans le domaine de l'agroécologie. Alliant rigueur scientifique et engagement, il explique dans ces entretiens avec Olivier Le Naire pourquoi la révolution agroécologique est une réponse concrète, réalisable et globale à beaucoup de maux de notre monde moderne dont la famine, l'obésité, la pollution, le réchauffement climatique, la perte de biodiversité, les inégalités mondiales, les migrations contraintes... Pour en savoir plus. Ed. Actes Sud - 176 pages - 18,50€.

« Agir sans attendre – Notre plan pour le climat » de Alain Grandjean, préface de Nicolas Hulot

Quelle est cette folie qui enferme la France et l'Europe dans l'attentisme alors que se rapproche la catastrophe climatique ? Nous n'investissons pas assez - loin de là - pour développer une économie sobre et durable. Pourquoi ? Parce que tous les gouvernements sont guidés par un diktat politique fondé sur le court-termisme et la priorité exclusive donnée aux contraintes économiques. Cet ouvrage déconstruit un à un les arguments qui justifient l'inaction et propose une piste de sortie par le haut. En effet, aucune règle ne nous empêche d'agir. La démission fracassante de Nicolas Hulot l'a rappelé : il est temps de bousculer la léthargie politique des dirigeants européens et de profiter de la flexibilité que les traités de l'Union européenne autorisent. Aujourd'hui, la mise en oeuvre d'un véritable plan Marshall vert s'impose. Pour en savoir plus. Ed. Les Liens qui Libèrent - 112 pages - 10€.

« L’agenda pour un futur numérique et écologique » de la Fing

La transition écologique est l'horizon indispensable de nos sociétés, la transition numérique la grande force transformatrice de notre époque. La première connaît sa destination mais peine à dessiner son chemin ; la seconde est notre quotidien, une force permanente de changement mais qui ne poursuit pas d'objectif collectif particulier. L'une a le but, l'autre le chemin : chacune des deux transitions a besoin de l'autre ! Guidé par cette conviction, cet agenda, réalisé par la Fing dans le cadre de son programme Transitions, s'organise autour de 20 défis de la transition écologique : l'énergie, les mobilités, l'économie circulaire, la « démocratie écologique », l'empreinte environnementale du numérique, la qualité de l'air... Pour chacun d'eux, il décrypte la contribution actuelle du numérique, et surtout, propose des nouveaux « chemins » pour engager une plus juste contribution du numérique aux enjeux écologiques. Il s'adresse à la fois aux innovateurs, aux acteurs publics, aux entreprises et aux organismes de recherche et ambitionne d'inspirer leurs propre agendas d'innovation, de recherche, de R&D ou d'action publique. Pour en savoir plus - A télécharger - 115 pages.

Eco-dates

5/06 à Paris : matinée de clôture de la Semaine Européenne du Développement Durable, aux couleurs des ODD - Ministère de la transition écologique et solidaire - en savoir plus
6/06 à Paris : conférence « Carbon Neutrality Academy - session 3 : Label bas-carbone : mécanismes et opportunités » - EcoAct - en savoir plus
6/06 à Paris : conférence « Investissement, vigilance & chaîne d'approvisionnement » - FIR et AE consulting - en savoir plus
6/06 à Paris : séminaire « Socialiser les déchets » - AFD - en savoir plus
6/06 à Paris : événement « Aux arbres ! » - Fondation Maisons du Monde - en savoir plus
6-7/06 : 2ème édition des journées portes ouvertes des énergies renouvelables - SER - en savoir plus
7/06 à Paris : colloque scientifique international sur le développement durable pour les 225 ans de l'X - Ecole Polytechnique et nam.R - en savoir plus
12/06 à Marseille : congrès français de la nature - Comité français de l'UICN pour la préparation du Congrès mondial de l'UICN en 2020 - en savoir plus
12/06 à Paris : conférence « PLASTIC TALK - 180 min dédiées au plastique recyclé » - Rainett - en savoir plus
12/06 à Ambon (56) : 7ème étape du Tour des Territoires « Comment répondre aux enjeux du tourisme durable ? » - Notre Village - en savoir plus
13/06 à Paris : événement de clôture du G7 jeunes « Débattre des solutions du G7 jeunes pour une mondialisation plus équitable » -- Max Havelaar et Open Diplomacy - en savoir plus
14/06 à Paris : conférence « Aménager et construire par l'économie circulaire » - OREE - en savoir plus
14/06 à Bordeaux : Cousinade Inter-réseaux « La gironde s'invente » - Conseil départemental de la Gironde - en savoir plus
14/06 à Paris : conférence « Parentalité en entreprise : valorisons les pères ! » - ORSE en partenariat avec l'UNAF et Goods to know - en savoir plus
17/06 à Paris : conférence « Accéder à une eau propre et saine : 3 innovations pour ce droit essentiel » - ICDD (Innovation citoyenne et Développement durable) et le GP 21 - en savoir plus
18/06 à Paris : conférence « La participation citoyenne au coeur des territoires d'Île-de-France » - AREC Ile-de-France - en savoir plus
18/06 à Paris : programme CORTEA, Connaissances, réduction à la source et traitement des émissions dans l'air - ADEME - en savoir plus
18-19/06 à Paris : Les marathons du faire ensemble « Des stratégies d'impact collectif en faveur du développement durable » - La Fonda - en savoir plus
19-21/06 à Paris-Saclat Massy : 9ème assises nationales de la biodiversité - AFB, IDEAL Connaissances, association Les Ecomaires - en savoir plus
20/06 à Paris : The Good Day - Le rendez-vous des acteurs pour un monde zéro carbone - ENGIE - en savoir plus
21/06 à Montpellier : journée « Accompagner la transition écologique » - Erasmus+ - en savoir plus
21/06 à Vicq sur Breuilh (87) : 8ème étape du Tour des Territoires « Culture et ruralité : le pari gagnant! » - Notre Village - en savoir plus
21/06 à Paris : colloque « La vie, la santé, le pathologique » - Passages Adapes - en savoir plus
21-23/06 à Marseille : 1er forum des habitants de la Méditerranée vers la création du réseau méditerranéen des habitants - Alliance internationale des - en savoir plus
25/06 dans le Grand Paris :learning expedition Green City Tour « A la découverte de la ville de demain » - en savoir plus
27/06 à Paris : rencontre « Jeunesse au coeur des transitions » - AFD - en savoir plus
27/06 à Paris : table ronde « Sortir de l'ère du plastique, mission impossible ? » - FSC France - en savoir plus
30/06 à Paris : colloque des 10 ans de l'IHEPS « Solidarités » - en savoir plus
2/07 à Paris : conférence « Économie circulaire : nouveau prisme pour l'aménagement des villes et le développement durable des territoires » - Cadre de Ville et la SCET - formations@cadredeville.com
2-5/07 à Bonn (Allemagne) : Building Partnerships for Sustainable Development Invitation - en savoir plus
4/07 à Paris : rencontres UVED 2019 « Former aux enjeux environnementaux, une nécessité ! » - en savoir plus
10-11/7 à Paris : Paris Pact For Impact, une alliance mondiale inédite autour de l'économie sociale solidaire et inclusive - en savoir plus
9-19/07 à New York : Forum politique de haut niveau sur le développement durable (FPHN (FPHN) - ONU - en savoir plus
11/07 à New York : Festival du filmSDGs in Action - ONU - en savoir plus
5-6/09 à Paris : Forum Mondial Convergences 2019 « Egalité - Transitions - Solutions » - Convergences - en savoir plus
14-29/09 : Fête des possibles - Le collectif pour une transition citoyenne - en savoir plus
24-25/09 à New York : SDG Summit - ONU - en savoir plus
25/09 à New York : Act4SDG Action Day, journée mondiale d'action à l'occasion du 4ème anniversaire de l'Agenda 2030 - en savoir plus