Depuis 2016, la France est résolument engagée dans un programme de développement durable à l'horizon 2030, intitulé Agenda 2030. Avec ses 17 Objectifs de développement durable-ODD et 169 cibles, il dessine une feuille de route détaillée et couvrant pratiquement toutes les questions de société. L’accompagnement de cette mise en œuvre est une priorité dans l’action du Comité 21 pour les trois années à venir. Les ODD renouvellent en effet la feuille de route de Rio 92, et l'Agenda 21 dont est issu le Comité 21, et entraînent tous les acteurs dans la dynamique d’un développement vertueux.

Les 17 ODD, et leurs 169 cibles, ou sous-objectifs, s'organisent schématiquement en quatre catégories : une première qui reprend les OMD (pauvreté, faim, éducation, égalité des sexes), une deuxième qui implique des objectifs relatifs à l'environnement (eau, assainissement, énergie, climat), la troisième sur la gestion durable des territoires et la dernière sur la gouvernance, la justice et la paix. Le 17ème ODD est transversal et incarne les moyens de réalisation des ODD par la coordination, le partenariat, la coopération, la gouvernance entre les acteurs et entre les niveaux, qu'ils soient planétaires ou locaux.

Les ODD ont vocation à être déclinés au sein de tous les États. Il est maintenant demandé à ceux-ci d'élaborer un « Plan national d'actions », à partir des stratégies nationales de développement durable existantes, et de mettre en place un dispositif d'évaluation de leurs progrès, en prenant notamment en compte 231 indicateurs mondiaux de mesure proposés par l'ONU.

Mais les ODD n'impliquent pas seulement les Gouvernements et leurs politiques ministérielles. Toutes les parties prenantes (entreprises, collectivités territoriales, associations, monde académique, etc.) doivent non seulement contribuer aux processus nationaux, mais aussi les décliner elles-mêmes.

Le renforcement des partenariats, qu'ils soient planétaires ou locaux, est la finalité du 17ème ODD qui concerne les moyens de réalisation des ODD. Cet ODD17 recouvre la nature même du Comité 21, en tant que plate-forme d'échanges et de coopérations, et consacre et légitime sa vocation intrinsèque de construction multi-acteurs.

Le Comité 21 a donc pour objectif de jouer un rôle d’interface auprès de ses adhérents et partenaires pour l’appropriation et la mise en œuvre des ODD, et tout particulièrement au prisme de l'ODD17, dans la réalisation de l'Agenda 2030.

Á cet effet, la feuille de route du Comité 21 illustre cette dynamique, notamment à travers plusieurs actions en 2019 :
- un débat et une note sur « l'engagement sociétal au prisme des ODD » ;
- la publication du guide pratique "Pour l'appropriation de l'Agenda 2030 par les collectivités françaises" ; 
- l'engagement d'un « Tour de France des ODD », afin de débattre de leurs enjeux dans les territoires ;
-  une journée d'Atelier « Feuille de route nationale des ODD: décryptage et mise en œuvre par les organisations » le 5 novembre réservé aux adhérents ; 
- etc.

Pour en savoir plus
Note Objectifs de développement durable : vers une nouvelle mondialisation ?
Site de l'ONU : 17 Objectifs du développement durable pour transformer le monde
Rapport de l'ONU sur les ODD (état des lieux)
 2016
Rapport sur la mise en oeuvre des ODD par la France
 - 2016



Le Tour de France des ODD

Dans son optique de sensibiliser aux ODD, de les faire mieux connaître et de créer des synergies autour du développement durable sur les territoires, le Comité 21 a lancé en 2017 le programme du "Tour de France des Objectifs de Développement Durable".  

Des événements qui sont organisés sur tous les territoires français, en métropole comme en outre-mer, dont un des objectifs primordiaux est de s'adapter à chaque problématique territoriale. En s’appuyant sur les réalisations innovantes déjà à l’œuvre sur un territoire et qui contribuent (parfois sans le savoir !) à la réalisation de l’Agenda 2030, chaque étape a pour ambition de :

•Faire monter en compétence sur les ODD les acteurs locaux : élus et agents, acteurs économiques et associatifs, monde académique et universitaire. Un des enjeux clés est de susciter l’intérêt collectif de s’en emparer afin de construire des stratégies de développement durable cohérentes et qui contribuent à la réalisation de l’Agenda 2030 ;

•Permettre aux acteurs locaux de se rencontrer, afin de participer à une nouvelle dynamique collective pour construire une vision territoriale commune du développement durable, et mettre en marche de nouveaux projets par la rencontre entre secteur public, porteurs de projet, institutions associatives, établissements d’enseignement supérieur, etc. De ce fait, décliner de manière opérationnelle l’ODD 17 consacré aux partenariats pour le développement durable en les favorisant à l’échelle locale lors de la tenue de chaque étape du Tour de France, une attention particulière étant portée sur les coopérations décentralisées et transfrontalières ;

•Enclencher une dynamique pérenne autour de la mise en œuvre stratégique et opérationnelle des ODD, et de la création d’un partenariat multi-acteurs. Chaque étape, outre la production d’un document synthétique sur l’évènement, fait ensuite l’objet d’un suivi sur plusieurs années par le Comité 21 auprès de ses différents partenaires locaux.

Après 4 étapes préfiguratrices en 2017-2018, ce sont 14 nouvelles étapes qui seront programmées jusqu’en 2021. 3 étapes ont eu lieu en 2019 :  Guyane (juin), Normandie (16 octobre, à Caen) et Centre-Val de Loire (18 octobre, à Tours).

En 2020, une première étape a lieu le 2 avril à Bordeaux (reportée, date à déterminer). Deux autres se dérouleront en Ile-de-France et en Isère. 

Le programme du Tour de France est soutenu par l'Agence française de développement, le Ministère de la Transition écologique et solidaire, l'ADEME et la Banque des territoires.

N'hésitez pas à nous contacter si vous désirez que le Tour de France s'arrête chez vous ! 

Présentation

Les premières étapes

2019

Cahier du Tour guyanais des ODD
Etape Normande du Tour de France (16 octobre à Caen)



Décryptage ODD 17

 

Le renforcement des partenariats, qu'ils soient internationaux ou locaux, est la finalité du 17ème ODD relatif aux moyens de réalisation de l’Agenda 2030. Cet ODD17 recouvre la nature même du Comité 21, en tant que plate-forme multi-acteurs d'échanges et de coopérations au service du développement durable.

Souvent cité, l’ODD17 est l’objectif qui reste souvent le plus méconnu. Il s’agit de l’objectif qui contient le plus de cibles à atteindre et le plus compliqué à évaluer. Le Comité 21 a donc décidé de publier en 2020 une note de décryptage de cet ODD17 en partenariat avec Le Rameau, La Fonda et Villes au carré.



ODD et international

A l’image de l’appui qu’il propose pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en France, le Comité 21 poursuit aussi son engagement dans le suivi de l’implémentation des ODD au niveau international. Nous porterons à l’occasion des rencontres internationales autour des ODD les pratiques innovantes d’appropriation des ODD repérées lors des différentes étapes du Tour de France. Nous porterons aussi lors du Forum Politique de Haut Niveau 2020 une traduction opérationnelle de l’ODD 17 relative aux partenariats multi-acteurs pour réaliser l’Agenda 2030.

FORUM POLITIQUE DE HAUT NIVEAU

Le Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) constitue le rendez-vous annuel mondial, organisé par l’ONU, au cours duquel l’ensemble des pays de la planète rendent compte à la fois de leur stratégie nationale pour mettre en œuvre l’Agenda 2030 mais aussi de l’état d’avancement de la réalisation des ODD. En 2018, le FPHN se déroulera du 9 au 18 juillet au siège des Nations Unies à New York.

Dans l’esprit de l’ODD 17, l’atteinte des objectifs n’est possible que grâce à la coopération active des différents acteurs. Aux Etats la responsabilité de définir des stratégies nationales de mise en œuvre ; aux acteurs non étatiques (entreprises, collectivités territoriales, associations, ONG, citoyens, institutions publiques, …) de les mettre en œuvre au jour le jour dans leur cœur de métier respectif.

Premier réseau multi-acteurs dédié au développement durable en France, le Comité 21 entend valoriser lors du FPHN les stratégies de ses membres qui concourent à la réalisation des ODD. Pour ce faire, le rapport « Appropriation des ODD par les acteurs non-étatiques » est un outil clé coordonné à l’initiative du Comité 21, afin de rendre compte des avancées réalisées, en France, sur  les 17 ODD. Fruit d’un travail collectif d’une très large partie de la société civile française, il dresse des constats et formule des recommandations pour une meilleure diffusion et utilisation de l’Agenda 2030 comme outil pour faire progresser l’engagement sociétale et les stratégies de développement durable des organisations et des territoires. 

1ère édition du rapport "Appropriation des ODD par les acteurs non-étatiques" - 2017
2ème édition du rapport "Appropriation des ODD par les acteurs non-étatiques" - 2018

ODD ET EUROPE



Toujours mené par l’esprit de partenariat, le Comité 21 s’associe à d’autres organisations européennes (European Partners for the EnvironmentAsviS en Italie, Institute for European Environmental Policy,…) en un groupe de travail informel, Europe Ambition 2030, dont la mission est de convaincre les institutions européennes, mettre au cœur de leur stratégie l’agenda 2030, en particulier la nouvelle programmation européenne 2020-2027, et faire des ODD un levier de l’excellence et de l’attractivité européenne. Le Comité 21 salue la récente ambition écologique affichée par la nouvelle Commission européenne et résumée dans le Green Deal.

En 2020 et 2021, le Comité 21 continuera à veiller, avec ses alter-égos européens, à ce que ces annonces se transforment en décisions politiques. Avec ses partenaires, notamment le Comité économique et social européen, le Comité 21 travaillera à la formulation de propositions opérationnelles pour mettre en œuvre de façon concrète le Green Deal (volet participation citoyenne).