28/11/2019

Publication du bilan des actions d'adaptation, un cahier corédigé par le Comité 21 et Climate Chance !

Le 28 novembre, Ronan Dantec, président de Climate Chance, au côté de Bettina Laville, présidente du Comité 21, ont présenté la 2ème édition du bilan de l’Observatoire de l’action climat des acteurs non-étatiques. Le Comité 21, engagé depuis plusieurs années en faveur de l’adaptation aux changements climatiques, a corédigé le premier Cahier de l’Observatoire dédié à cette thématique.

Partout dans le monde les conséquences des changements climatiques montrent que l’adaptation est désormais un enjeu vital. Ces derniers jours, plusieurs départements du sud de la France subissent de fortes intempéries qui ont entrainé des inondations sans précédent, causant des pertes humaines (quatre personnes sont décédées) et matérielles (destruction de plusieurs parcelles agricoles, des réseaux routiers, paralysie des transports ferroviaires etc.). Ces événements sont de plus en plus récurrents, le département du Var avait déjà connu des intempéries de ce type seulement quelques semaines avant la COP21 en 2015, et la réponse des pouvoirs publics se fait toujours attendre. Les populations qui subissent ces catastrophes climatiques (canicules, inondations, crues des cours d’eau etc.) sont exaspérées et ne peuvent plus attendre que des mesures d’adaptation soient prises dans les années à venir. S’adapter est devenu un impératif immédiat.

Ce cahier dédié à l’adaptation permet de retracer l’histoire de l’essor du concept de l’adaptation et de préciser les définitions. Très longtemps resté parent pauvre de la lutte contre le changement climatique, l’adaptation est devenu, depuis l’Accord de Paris qui le consacre enfin, un enjeu mondial. Même si elle est de plus en plus mentionnée dans les stratégies des Etats et des gouvernements locaux, l’adaptation demeure encore trop en retrait dans les stratégies face aux changements climatiques.

Toutefois, les villes, les territoires, mais aussi de nombreux secteurs d’activité développent des stratégies locales basées sur des analyses des risques auxquels ils seront confrontés. Ce cahier offre une analyse des réorganisations observées dans plusieurs territoires et secteurs.

L’un des défis les plus importants en termes d’adaptation demeure la question des financements. Plusieurs problématiques peuvent être mises en avant : des financements insuffisants (en 2015/2016 sur les 463 milliards US$ alloués à la finance climatique, seuls 22 milliards sont alloués à l’adaptation, alors que les besoins sont estimés à plusieurs centaines de milliards par an d’ici 2050.
Depuis la publication du livre « Adaptation au changement climatique, une question de sociétés », coréalisé avec le CNRS (français éditions CNRS/anglais ediSens), le Comité 21 a désigné l’adaptation aux changements climatiques (ACC) comme un axe fort de sa feuille de route afin d’apporter aux acteurs une meilleure compréhension de l’adaptation aux changements climatiques (ACC) et de leur permettre de mieux intégrer l’ACC dans un projet de manière à répondre aux besoins et enjeux.

En 2020 et 2021, le Comité 21 continuera à mettre l’accent sur l’adaptation aux changements climatiques en déployant une nouvelle phase de son programme. Celle-ci aura pour ambition d’explorer les enjeux et les solutions d’adaptation au sein des secteurs clés afin de favoriser l’appropriation des solutions et le passage à l’action. Un colloque de lancement « L’adaptation aux changements climatiques face à l’urgence : des freins à l’action » sera organisé le 26 février après-midi à l’Assemblée Nationale avec des experts et des acteurs mobilisés sur le terrain pour adapter leurs organisations et leurs activités.

Dossier Bilan de l’Observatoire mondial de l’action climat : communiqué, synthèse du bilan, cahiers
Cahier «Bilan des actions d’adaptation »

Pour en savoir plus